1 05 2013

Les meilleurs remèdes contre la constipation


 

Vous vous sentez constipée? Trouvez le meilleur traitement pour soulager votre constipation.

Si vos selles sont dures et sèches, moins fréquentes et difficiles à évacuer, vous êtes probablement constipée. Mais ce n’est pas parce que vous n’allez pas à la selle chaque jour que vous êtes forcément constipée; la norme en termes de défécation va de trois fois par semaine à autant que trois fois par jour. «On peut définir l’état de constipation comme une perturbation d’un cycle qui est la norme pour vous,» explique le docteur Michael Byrne, professeur en clinique au département de gastro-entérologie de l’Université de Colombie-Britannique.

«Environ 15 à 20 % des Canadiens souffrent de constipation à un moment ou l’autre, pendant une courte période ou de façon chronique», poursuit-il. Les changements de vie sont souvent à l’origine de cet état qui survient lorsque les matières fécales se déplacent trop lentement dans le tube digestif et deviennent alors dures et sèches. Les voyages, les repas à heures irrégulières, une consommation insuffisante d’eau ou de fibres, le manque d’exercice ou une modification des cycles de sommeil sont les causes habituelles; parmi les plus courantes, on retrouve la grossesse, la maladie, les problèmes de glande thyroïde, le diabète et certains médicaments ou suppléments.

Cinq pour cent de la population, surtout chez les femmes, vit des épisodes de constipation qui peuvent durer plus d’une semaine. Si elle n’est pas traitée, la constipation chronique peut causer des fissures anales, les hémorroïdes, un relâchement des intestins ou une perte de tonus. La rétention des selles en est souvent la cause. «La rétention des selles sur une longue période peut provoquer le relâchement des intestins», explique le docteur Robert Enns, professeur clinicien de médecine à l’Hôpital Saint-Paul de Vancouver et à l’Université de Colombie-Britannique.

Si vous avez des selles irrégulières ou aucune selle pendant plus d’une semaine, et si ces symptômes s’accompagnent de saignements rectaux, de douleurs ou de perte de poids inexpliquée, consultez votre médecin sans tarder. Autrement, traitez la constipation en vous donnant un horaire régulier. «Les aliments riches en fibres, le sommeil régulier, la consommation de fluides et l’exercice font fonctionner les intestins», poursuit le docteur Enns. Pour prévenir ou soulager la constipation, il faut consommer des fibres, car elles augmentent le volume des selles et les rendent plus molles. (Voir ci-dessous: les meilleures sources de fibres).

À court terme, vous pouvez utiliser l’un de ces médicaments en vente libre.

Laxatifs qui font augmenter le volume des selles

Exemples: fibres Orange à texture lisse de Metamucil; gaufrettes de son Bowel Buddy d’Abundance Naturally; enveloppes de psyllium de Swiss Natural Sources

Comment agissent-ils? Ces produits ajoutent aux selles du poids et de l’eau, explique Roxy Khosroshahi, pharmacien Rexall à Richmond Hill en Ontario. L’ingrédient principal de ces produits est l’enveloppe de graines de psyllium, un type de fibre qui absorbe l’eau et forme une masse importante qui stimule le mouvement des selles.

À savoir: «parce que les fibres ne sont pas absorbées, elles sont sans danger et devraient être le premier traitement à utiliser pour la constipation», affirme le docteur Enns. Ce traitement est sécuritaire à long terme. Suivez les directives de l’emballage ou demandez à votre médecin quelle quantité utiliser, et prenez chaque dose avec une tasse (250 ml) d’eau froide et non chaude. Soyez patient; les résultats ne seront pas immédiats. Il faut parfois près de 24 heures pour stimuler le transit intestinal», mentionne Roxy Khosroshahi.

Émollients fécaux, lubrifiants

Exemples: émollients fécaux: Docusate de calcium de Rougier; gouttes de Colace; sirop Soflax. Lubrifiants: huile minérale Fleet Enema; huile minérale USP lourde de Rougier; glycérine en suppositoires originaux de WellSpring

Comment agissent-ils? Les émollients fécaux contiennent soit du docusate de calcium (Rougier) ou du docusate de sodium (Colace and Soflax); consommés par voie orale, ces produits ajoutent de l’eau aux selles pour que le transit intestinal se fasse sans effort. Les lubrifiants enrobent l’extérieur des selles pour qu’elles se déplacent plus librement; ils se présentent sous forme d’huile minérale, à prendre par voie rectale (Fleet), orale (Rougier) ou sous forme de suppositoire (Wellspring).

À savoir: les suppositoires ou les lavements peuvent faire effet en quelques minutes; l’huile minérale absorbée oralement produit des résultats au bout de six heures environ. Prenez une à trois cuillérées à table (15 à 45 ml) par jour, en évitant de les prendre en même temps que des vitamines liposolubles (vitamines A ou D) ou des médicaments parce que l’huile minérale pourrait nuire à leur absorption. C’est pour cela que l’absorption orale d’huile minérale n’est pas recommandée pendant une période prolongée. Les émollients fécaux ont un effet plus lent, environ en 12 heures, et même s’ils sont habituellement bien tolérés par l’organisme, ils peuvent causer des crampes ou des nausées mineures. Même si leur usage est sans danger, Roxy Khosroshahi recommande de les utiliser pendant de brèves périodes, habituellement après une chirurgie, puisqu’un usage à long terme pourrait provoquer une accoutumance.

Laxatifs

Exemples: Senokot; laxatif en capsules de Dulcolax; comprimés Ex-Lax; lavement Fleet; huile de ricin Now Foods; comprimés ou lait de magnésie de Phillips; RestoraLax

Comment agissent-ils? Les laxatifs stimulants contiennent des sénosides (une herbe que l’on retrouve dans les produits Ex-Lax et Senokot), du bisacodyl (composé chimique que l’on retrouve dans le Dulcolax) ou de l’huile de ricin naturelle (Now Foods), des éléments qui provoquent les contractions favorisant le transit intestinal. Les laxatifs salins contiennent du sodium (Fleet) ou de l’hydroxyde de magnésium (Phillips); les laxatifs osmotiques contiennent du polyéthylène glycol (RestoraLax). Ces deux derniers produits provoquent les contractions en attirant l’eau des tissus environnants vers les intestins.

À savoir: les laxatifs stimulants sont sans danger à court terme; le transit intestinal peut débuter de six à douze heures après l’absorption. Les solutions salines ou osmotiques peuvent apporter un soulagement temporaire et ont un effet plus rapide: environ 15 minutes pour un lavement rectal et 30 minutes pour un produit absorbé par voie orale. «Certains de ces produits peuvent provoquer des crampes», indique Roxy Khosroshahi. Si vous avez un problème de foie ou de cœur, évitez les produits à base de magnésie. Consultez votre médecin si vous avez des doutes.

En quoi consiste l’irrigation colonique?

Certaines femmes se tournent vers l’irrigation colonique pour gérer la constipation et d’autres troubles intestinaux: il s’agit d’un traitement non médical qui expulse les matières fécales du grand intestin. Aucune raison médicale ne justifie un tel traitement et le corps médical se demande si le soulagement de la constipation vaut les risques d’une irrigation colonique et notamment, un déficit électrolytique ou une infection provoquée par l’usage d’instruments réutilisables.

Les spécialistes médicaux recommandent une consommation quotidienne de 25 grammes de fibres, mais la majorité des Canadiens d’en consomment pas plus de 10 grammes. Voici quelques suggestions d’aliments riches en fibres pour augmenter votre apport quotidien:

• pains à grains entiers comme les pains de seigle blanc ou noir
• fruits frais comme les avocats et les poires
• légumes comme les fèves de soya et les fèves de lima
• céréales riches en fibres comme le son
• légumes: artichauts, épinards, chou-fleur, carottes et brocoli

Source: http://www.plaisirssante.ca