10 01 2014

J’ai des petits seins, et alors ?


 

Quelques conseils pour les femmes qui n’assument pas leur petite poitrine.

Le complexe de la petite poitrine

Beaucoup de femmes complexent sur leur poitrine, qu’elles estiment, à tort ou à raison, trop petite. Véritable symbole de la féminité et de la maternité, les seins tiennent une place importante dans la psychologie de la femme.

Une petite poitrine peut ainsi être source de manque de confiance en soi. La crainte de ne pas être capable de nourrir son enfant au sein représente également l’une des peurs des femmes à petits bonnets.

Assumer sa petite poitrine

Bien trop souvent, les femmes oublient que les petits seins sont aussi jolis que les gros, et que tous les goûts sont dans la nature !

Beaucoup d’hommes aiment, et même préfèrent, les petites poitrines ; et ceux qui sortent avec des femmes aux courbes généreuses ne sont pas nécessairement rebutés par les petits seins.

Rappelez-vous, mesdemoiselles et mesdames, que la mode est conçue pour les femmes à petites poitrines ! La preuve en est que les modèles qui l’incarnent sont de véritables planches à pain !

Il est donc plus facile de s’habiller élégamment quand on a une petite poitrine… à vous les dos nus, les débardeurs coquets et les jolis bustiers, sans soutien-gorge et sans complexe !

Enfin, sachez que les petites poitrines ont toujours l’air élégantes, alors que les gros seins, même chez une fille classe, ont souvent une connotation vulgaire !

Augmenter la taille de ses seins

Si vous êtes vraiment certaine de ne pas être capable d’assumer votre petite poitrine toute votre vie, alors sachez qu’il existe de nombreuses solutions pour en augmenter la taille, provisoirement ou radicalement.

La première : les soutien-gorges galbant ou rembourrés. De nos jours, ils sont plutôt bien conçus et donnent le change.

Le seul problème, c’est que l’illusion disparaît lorsque vous ôtez vos vêtements.

Dans un autre registre, sachez que la pilule contraceptive fait généralement gagner une taille de bonnet. De même que la grossesse et la maternité, dans ce cas, on peut même gagner jusqu’à deux tailles.

Mais si vous cherchez vraiment une solution radicale et durable, alors optez pour l’augmentation mammaire par chirurgie plastique.

Source > femmezine.fr

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,