1 05 2013

Hygiène intime : révisez vos 10 commandements


 

hygiene-intime

Petite révision des gestes qui doivent accompagner votre toilette intime afin de préserver le système naturel de défense de votre flore vaginale.

1. HYGIÈNE INTIME : ATTENTION À LA FLORE VAGINALE

La flore vaginale constitue un écosystème fragile souvent mis à mal par les variations hormonales (puberté, grossesse, ménopause) et par différents facteurs comme le stress ou l’usage de certains médicaments (antidépresseurs, antihistaminiques…).

Son équilibre repose sur une acidité spécifique et sur la présence de bactéries protectrices qu’il faut absolument maintenir en l’état, au risque de ressentir des démangeaisons ou encore des brûlures et de voir apparaître une infection ou une mycose. Prudence et bons gestes s’imposent donc en matière de toilette intime.

2. HYGIÈNE INTIME : LES 5 RÈGLES À SUIVRE

Lavez-vous sans excès (1 à 2 toilettes intimes par jour).
Lavez-vous « superficiellement » ! A être trop invasive, vous risquez fort de détruire l’écosystème vaginal. La toilette intime se fait en surface.
N’employez pas de savons décapants.
Dites adieu aux gants de toilette ! Ils constituent de redoutables nids à bactéries. Optez pour une toilette à mains nues préalablement savonnées et rincées.
Utilisez de l’eau additionnée d’un savon spécifique pour la toilette intime. Attention, il y a savon et savon ! Vérifiez que celui que vous employez est destiné à un usage quotidien. Les produits, à visée antibactérienne, risquent d’altérer l’équilibre de la flore vaginale s’ils sont appliqués au quotidien. Ces formules spécifiques sont à cantonner au traitement d’un épisode infectieux. Au besoin, faites-vous conseiller par votre gynécologue.

3. HYGIÈNE INTIME : LES 5 GESTES À FAIRE

Ne conservez pas un tampon plus de 4 à 6 heures et changez de serviette protectrice régulièrement pendant les règles.
Limitez le port de sous-vêtements synthétiques et de vêtements serrés.
Après être allée à la selle, essuyez-vous d’avant en arrière. De la même manière, effectuez votre toilette intime d’avant en arrière afin de ne pas ramener de germes indésirables vers le vagin.
N’alternez pas pénétration anale et pénétration vaginale lors d’un même rapport.
Lavez-vous les mains et la région vulvaire dans les heures qui suivent un rapport sexuel.

Source: topsante.com

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , ,