9 07 2014

Fumer pendant qu’on allaite – Est-ce dangereux ?


 

De toute évidence, fumer pendant qu’on allaite n’est pas recommandé. Le tabagisme actif ou passif détériore la qualité du lait maternel.

Il est dangereux de fumer pendant qu’on allaite. En fumant, il est difficile de produire un lait de qualité. De plus, ce lait contient des produits nocifs qui sont transmis au bébé pendant l’allaitement.

Les effets de la cigarette sur l’allaitement
Fumer pendant qu’on allaite à des conséquences sur l’allaitement. La nicotine du tabac passe dans le lait maternel. Ainsi, il a pu être prouvé que les femmes qui fument ont tendance à produire moins de lait. Non seulement, le lait produit est de moindre quantité.
C’est le cas de la prolactine qui est peu produite par la femme qui fume. Cette hormone est importante pour un lait complet.

De plus, il apparait que la cigarette peut aggraver certaines déficiences. Ainsi, si la femme qui allaite manque d’iode, son lait en manquera encore plus or l’iode est importante pour le développement normal de la thyroïde. Dans la plupart des cas, il faut leur administrer un traitement à base de supplément en iode pour compenser le manque.

Les conséquences sur le bébé

Il est très dangereux pour la santé du bébé de fumer pendant qu’on allaite. S’ils sont exposés à la cigarette, les nourrissons développent plus de pneumonie, d’asthme, mais aussi d’infections des oreilles, de bronchites, d’infections des sinus, d’irritations des yeux.

De même, les enfants exposés à la fumée du tabac souffrent plus de coliques : la nicotine contenue dans le lait les rend malades.
Par ailleurs, ce lait manquant de certains éléments ne peut correctement soulager et protéger le nouveau né. En présence de la fumée de cigarettes, certains bébés ont tendance à avoir la nausée, des crampes abdominales, la diarrhée et à vomir.

En plus de cela, des études ont pu établir que les bébés exposés à la cigarette courraient sept fois plus de risques d’être frappés de mort subite du bébé. Enfin, ces bébés développent plus d’allergies, ont moins de bon cholestérol dans le sang, ont moins de capacité pulmonaire pour respirer tout en ayant plus de chances de devenir fumeurs à leur tour.

Source > utile.fr

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , ,