7 04 2014

10 Questions qu’on n’ose pas poser sur l’épilation du maillot


 

lingerie-victoria-secret-collection-2012-05

De récentes études ont mis en cause les risques d’inflammation liées à l’épilation du maillot. Du coup on s’interroge. Sans arrêter de s’épiler le maillot (bikini oblige) comment limiter les risques ? Y a-t-il une méthode d’épilation plus conseillée qu’une autre pour éviter les petits bobos ? Conseils de pro.

A quoi servent les poils pubiens ?

Les poils que l’on a sur le corps comme sur le pubis servent à limiter les zones de frottement. Les poils pubiens sont utiles pendant les rapports sexuels notamment car ils créent une interface entre les peaux et favorisent le glissement d’une peau sur une autre.

L’épilation du maillot abîme-t-elle la peau ?

Quand on enlève les poils, on perd cette barrière pileuse qui protège partiellement les lèvres, ce qui peut favoriser la survenue d’une bactérie, d’autant plus si on n’a pas une hygiène intime exemplaire. Ce n’est pas le fait d’enlever le poil qui favorise la contamination, mais plutôt le fait que la peau soit lésée, notamment à la suite d’un rasage. C’est pourquoi on le déconseille. Les microcoupures et irritations peuvent favoriser les infections et la diffusion de petites verrues, mais ce n’est pas dramatique.
Bref, si on s’épile en respectant les bons gestes, on limite les risques. Ce serait absurde de déconseiller aux femmes de s’épiler !

L’épilation intégrale, c’est risqué ?

Non, elle n’est pas risquée si elle est faite correctement : on désinfecte bien la zone avant et après et on choisit une méthode d’épilation qui correspond à son type de peau et avec laquelle on est le plus à l’aise. Si le geste est mal fait en revanche, on se crée forcément une irritation, quelle que soit la méthode.
Si on veut pratiquer une épilation intégrale dans un institut qu’on ne connaît pas, on commence d’abord par une épilation du maillot plus « soft » et on n’hésite pas à demander à l’esthéticienne quelle technique elle utilise sur le maillot (bandes, cire chaude, orientale) et ses précautions d’hygiène.
Quand on s’épile les lèvres, on évite les sous-vêtements synthétiques qui peuvent générer des frottements ou une macération au contact de la peau, augmentant le risque d’infection cutanée. Pour l’éviter, on choisit des sous-vêtements avec une partie en coton à l’endroit des lèvres.

Dans quels cas faut-il consulter un dermato après une épilation du maillot ?

On consulte un dermatologue si on a beaucoup de boutons qui s’infectent ou un poil qui est en train de s’enrouler sous la peau inaccessible à la pince. Cela peut créer une vraie infection. Plus largement, on consulte en cas d’irritation étendue ou persistante, de douleur, de kyste inflammatoire, et d’infection quelle qu’elle soit : mycose, boutons rouges, pus, verrues ou molluscum contagiosum.

A quelle fréquence je m’épile le maillot ?

Cela varie en fonction de ce que l’on aime et sa pilosité. Mais on laisse un minimum de 15 jours entre deux épilations.

L’épilateur ou la cire, même combat ?

Le résultat ne sera pas forcément le même. Tout dépend de sa pilosité. Si on a peu de poils, alors oui la cire ou l’épilateur donneront les mêmes résultats. En revanche, pour les pilosités moyennes ou fortes là on opte pour la cire qui présente moins de risques de couper le poil. En effet, on arrache plus facilement le poil et son follicule avec la cire.
La cire reste quand même plus pratique et agréable que l’épilateur. Ce dernier peut casser les poils et créer des petits boutons sous peau. En outre, on sent le poil qui s’arrache et c’est assez douloureux.

Peut-on raser de temps en temps pour éviter plusieurs repousses ?

Oui, quand on veut récupérer une pousse égale. Le problème de pousses inégales survient souvent l’été. Comme on veut un maillot plus net, on s’épile tous les 15 jours. Mais on finit par se retrouver avec des poils longs et des poils courts et à devoir s’épiler tous les 15 jours.
Dans ce cas un coup de rasoir à l’automne permet de remettre à niveau tout ça et de repartir sur une repousse égale. Autrement dit, on rase, on attend une dizaine de jours que ça repousse et on épile avec la méthode qu’on utilise habituellement. Passer le rasoir une à deux fois dans l’année, c’est suffisant contre les repousses inégales. On n’oublie pas quand on se rase de le faire sous la douche sur une peau savonnée ou avec une mousse à raser.

C’est vrai que le rasoir rend le poil plus épais ?

Non, après le rasage, quand ça repousse on a l’impression d’avoir un poil plus dur. Mais ce n’est qu’une impression. Comme il est coupé proche de la racine, on a l’impression qu’il est plus épais. C’est comme le cheveu qu’on coupe près de la racine qui donne un rendu plus épais.

Quel est le meilleur moyen d’éviter les brûlures quand on s’épile?

On fait un test sur sa main avant d’appliquer la cire sur son maillot : on en met un peu sur la main pour appréhender la température.

Quelle est la « coupe » la plus demandée chez l’esthéticienne ?

La « coupe » la plus demandée est « le string », dans le jargon des esthéticiennes, plus connu sous le nom de ticket de métro. Comprenez par là l’épilation totale des lèvres et l’épilation partielle du pubis (forme rectangulaire au niveau du pubis).
Petit lexique à usage des maillots
-Le string : épilation des lèvres, on laisse un peu de poils sur le pubis très droit
-Le maillot classique : pubis de manière peu échancrée, épilation de la culotte
-Le maillot brésilien : très échancré mais pas épilation des lèvres
-le maillot intégral : complet, on enlève tous les poils.
L’interprétation du maillot brésilien diffère selon les instituts. Cela peut être une épilation totale des lèvres ou pas. Dans le doute, on n’hésite pas à demander.

Source: http://www.topsante.com/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,