14 07 2013

Yeux qui grattent : et si c’était votre vernis ?


 

Environ 4 % des utilisateurs de cosmétiques seraient concernés par des réactions allergiques. Les vernis à ongles font partie des produits les plus incriminés. Mais comment savoir si son allergie est due à son vernis ? Quels sont les ingrédients qui posent problème ? Enquête.

yeuxjuste  

Des allergies aux vernis potentiellement sous-estimées
Alors que le vernis a fait son apparition en 1919, les réactions allergiques (ou dermatites allergiques de contact) liées à leur utilisation sont reconnues depuis au moins 80 ans. Mais, encore aujourd’hui, on dispose de peu de données chiffrées sur l’incidence de ces allergies dans la population.
En 2008, une étude du Dr Geneviève Demonet menée à la clinique dermatologique Santa Casa de São Paulo au Brésil a tenté de mesurer la fréquence de ces réactions cutanées. Des patch tests ont été pratiqués chez 1 971 patients venus consulter un dermatologue et chez qui on soupçonnait une dermatite de contact. Les résultats ont révélé que 157 patients soit 8 % du panel souffrait d’une allergie causée par le vernis. Ce qui a conduit l’auteure à conclure que cette pathologie est plus fréquente qu’on ne le pense et que l’insuffisance de diagnostics explique cette sous-estimation de la réalité.

Comment les allergies se manifestent
Les symptômes de cette allergie les plus courants sont des plaques de rougeur, des cloques, des démangeaisons sur les paupières, les joues, le décolleté ou encore sur les muqueuses. Le plus souvent c’est autour des yeux que les réactions apparaissent. « Normal, observe Rodolphe Bories directeur de la formation et de la communication scientifique de la marque Clinique, nos mains sont en contact avec nos yeux plus de 200 fois par jour ».
Autrement dit, on peut toujours accabler notre mascara ou notre crayon pour nos démangeaisons aux yeux quand le vrai coupable peut être le vernis que nous portons !

Les ingrédients allergènes dont il faut se méfier
La toxicité de certains composants des vernis a été montrée du doigt. Premier coupable désigné, le formaldéhyde. Egalement identifiable sous les noms « aldéhyde », « formique », « formol », il s’agit d’un conservateur dont la toxicité a été reconnue. La législation cosmétique fixe à 0.2% sa présence maximale dans les cosmétiques, à l’exception des durcisseurs pour ongles (soins fortifiants) où il est autorisé jusqu’à 5%.

Voici les autres substances chimiques allergènes et risquées pour la santé :
– La résine de formaldéhyde ou tosylamide (un dérivé du formaldéhyde)
-Le toluène, un solvant qui en plus d’être toxique a tendance à jaunir l’ongle.
-Le camphre synthétique, une substance peu recommandable puisqu’elle est utilisée comme insecticide, très efficace contre les mites !
-Le dibutylphtalate, un agent filmogène qui donne le côté élastique au vernis.
-L’acrylate, utilisé pour la brillance, il donne le côté « glossy » au vernis. Cet agent chimique est particulièrement surveillé par les dermatologues pour son potentiel irritant. Mais aucune mise en garde officielle n’a été faite par les pouvoirs publics pour prévenir les consommateurs des risques potentiels des vernis.

Source: http://www.topsante.com/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Sagittaire
Soleil en Sagittaire
23 degrés
Scorpion
Lune en Scorpion
22 degrés
Dernier Croissant
Dernier Croissant
26 jours

F A C E B O O K