16 05 2016

Une maison familiale transformée de A à Z


 

salon

Partons à la découverte d’une maison en meulière totalement restructurée par l’agence d’architecture Véronique Cotrel et l’architecte DPLG Mélanie Gonin. Située dans les Yvelines, cette bâtisse de 180 m2 a été entièrement pensée pour un couple et ses trois enfants. Luminosité et ouvertures sont les maîtres-mots de cette rénovation.

Située dans la commune du Chesnay dans les Yvelines, cette bâtisse de 180 m2 a charmé un couple et ses trois enfants. Façade en meulière, grand jardin, tout semblait parfait… Sauf l’intérieur, vieillot, étroit et sombre, sans oublier le garage vétuste en parpaings et l’extension en aluminium. Pour redonner du cachet à leur maison familiale, les propriétaires ont fait appel à l’agence Véronique Cotrel et l’architecte DPLG Mélanie Gonin. Verrière moderne, séjour ouvert et chambres spacieuses sont au programme de cette rénovation.

Le projet de rénovation de cette maison de 180 m2
L’idée : apporter de la luminosité à l’intérieur de la bâtisse. Remplacer les petites pièces du rez-de-chaussée par un environnement ouvert. Transformer l’extension en alu par une verrière graphique pour y intégrer la cuisine. Créer quatre chambres à l’étage. Redonner un caractère noble à l’ensemble de la maison.
Surface : 180 m2.
Situation : aux portes de Paris, Le Chesnay, Yvelines.
Durée des travaux : 5 mois.

Le rez-de-chaussée ouvert et lumineux de ce 180 m2

salle

Le couple souhaitait apporter un esprit maison de famille à cette habitation. Pour les architectes, l’idée a été de garder le style bourgeois de la bâtisse, tout en lui donnant un aspect moderne. Le parquet en point de Hongrie et les moulures déjà existants, l’agence Veronique Cotrel a ré-uniformisé le sol et restauré les plafonds. Le mobilier, comme ce lustre Vibia, s’accorde à l’ensemble et suggère une touche moderne.

sejour

Ce salon-salle à manger cache en son sein une petite loggia lumineuse pour bouquiner ou profiter de la lumière extérieure. Les archi l’ont transformé en mini salon et l’ont équipé de jolis fauteuils Saba Italia.

salon-moderne

Le salon assure un côté bourgeois à la pièce à vivre. Les moulures et la cheminée apportent une touche haussmannienne. Côté mobilier, le contemporain fonctionne toujours. Plusieurs lumières ont été installées pour offrir plusieurs ambiances à la pièce. La peinture taupe réchauffe l’espace, et le tapis coloré relève la déco au sol.

sejour-salle

renfoncement

Les ouvertures dans le séjour apportent clairement de la luminosité et procure une sensation d’espace. Pour ne pas laisser cette pièce vide, l’archi DPLG Mélanie Gonin a dessiné cette bibliothèque en mélaminé et plaquage bois, assemblée autour d’une structure en panneau.

Une cuisine incorporée dans une verrière éblouissante

verriere

Pour les archi de l’agence Véronique Cotrel et Mélanie Gonin, l’idée était de réaliser une extension harmonieuse pour cette maison classique. Ils ont remplacé l’extension en alu par une verrière composée d’une structure en diamant, qui récupère les eaux de pluie, et donne une plus-value à la maison.

La cuisine a été incorporée dans une véranda. Les archi ont recouvert le sol de carreaux de ciment graphiques de Carrelage du Marais qui attribuent à la pièce un côté ancien. Les propriétaires souhaitaient une cuisine sobre avec des couleurs pures pour bénéficier de la lumière naturelle. Une grande cuisine laquée blanc avec un plan de travail en granit a donc été dessinée par un cuisiniste.

La véranda dirige vers un escalier en colimaçon menant à la terrasse de la maison de 180 m2.

verriere-en-pointe

L’étage de la maison entièrement dédié aux chambres

chambre

La chambre parentale est relativement spacieuse, et est composée de 3 pièces. Le coin couchage reste sobre et épuré. Les moulures, qui ont souffert avec le temps, ont été restaurées. La tête de lit est créée avec le même bois que le mur qui cache un dressing et une salle de bains. Les deux pièces sont séparées par une verrière afin d’optimiser la lumière au maximum.

salle-de-bains

dressing

chambre-d-ado


Les 3 enfants du couple possèdent chacun leur chambre. Les archi ont retapé les sols et repeint les murs, mais les clients y ont ajouté leurs meubles. Les chambres sous les toits ont été optimisées au maximum pour y mettre placards et bibliothèques. Les 3 pièces ont fait l’objet de rénovation assez sommaires pour évoluer facilement dans le temps.

chambre-d-enfan

Les enfants bénéficient également de leur propre salle de bains. Pour les murs, les architectes ont dégoté un papier peint étanche vert d’eau de Wall and Déco. Pour cette pièce, ils ne voulaient pas un esprit trop sérieux, ni trop enfantin. Néanmoins, cette salle d’eau est assez ludique avec ses touches de couleurs, comme ces suspensions Mutoo colorées.

L’extérieur de la maison familiale a été harmonisé

batisse

Les architectes ne se sont pas contentés de rénover l’intérieur, il ont fait en sorte d’harmoniser l’extérieur avec un ravalement de la façade la maison. Les rebords de la terrasse et de la verrière ont été revêtus de briques de parement similaires à celles de la maison existante. Le garage en parpaings a été conservé, mais habillé de briques rouges.

maison-garage-

Source: http://www.cotemaison.fr/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,