7 03 2016

Tatouage, quelques bons conseils !


 

tatouage  

Ils fleurissent sur notre peau, envahissent les creux, recoins et vallonnements de notre corps pour singulariser et illuminer la naissance du cou, le creux des reins, la cheville,… oui, le tatouage est d’ores et déjà un grand classique ! Il a séduit hommes et femmes et s’affiche désormais sans tabou, aime tous les looks, toutes les peaux et peu importe s’il est pour la vie, ou même si l’épreuve du tatouage fait peur ! N’oublions pas toutefois qu’un tatouage n’est pas pour autant anodin et que, comme pour toute intervention ayant recours à une aiguille ou autre instrument en contact avec notre sang et nos chairs, quelques précautions s’imposent !On nous le répète et désormais, on le sait, le tatouage comporte des risques d’infections et doit donc être réalisé dans des conditions d’hygiène irréprochables, puis, surveillé de près durant sa cicatrisation.

Chez le tatoueur

Pour commencer, fiez-vous à votre intuition. D’après vous les locaux du tatoueur ne sont pas impeccables ? Partez ! Evidemment inutile de préciser qu’un tatouage ne se réalise pas dans la rue ou dans un lieu non adapté à une telle intervention !

De même, assurez-vous que quelques règles d’hygiène élémentaire sont respectées :
L’endroit où le tatoueur travaille donc tatoue doit être séparé de la salle d’attente et de la boutique en elle-même pour éviter toute contamination par l’extérieur.
Les instruments que le tatoueur utilise doivent être stériles. Pour ce qui est du matériel « non jetable » assurez-vous qu’il ait bien été passé au stérilisateur avant utilisation, pour le reste : aiguille, compresses, gants,… ils doivent être à usage unique et stériles ! Sachez que vous avez tout à fait le droit de demander à ce que l’aiguille qui servira à vous tatouer soit sortie de son emballage stérile devant vous, n’hésitez pas si cela peut vous rassurer.

Avant de commencer, le tatoueur doit se laver avant-bras et mains méticuleusement, puis, lors de l’intervention, il doit impérativement porter des gants chirurgicaux.
Pour info, sachez que certains tatoueurs proposent un anesthésiant local, généralement sous forme de patch ou de crème, plutôt efficace, le résultat dépend toutefois des gens, certains ressentant moins l’effet que d’autres. Ajoutons également que ces anesthésiants sont parfois accusés d’accroître la sensibilité de la zone endolorie une fois l’anesthésie passée… toujours bon à savoir.
Vous avez craqué et vous êtes offert le tatouage de vos rêves ?
Alors sachez que le tatoueur se doit de vous fixer « une visite de contrôle » quelques jours après l’intervention pour s’assurer que la cicatrisation se passe bien. Ajoutons que cette visite doit être gratuite.

Chez vous

La cicatrisation de votre tatouage prendra entre 2 et 3 semaines, durant ce laps de temps, il vous faudra en prendre un soin tout particulier.

Ni soleil, ni sable, ni aucun autre élément pouvant irriter, sensibiliser et ralentir la cicatrisation. De même, évitez les vêtements trop serrés qui pourraient frotter contre le tatouage. Si la croûte se détache du tatouage prématurément durant la cicatrisation, les pigments, donc de la couleur, pourraient se détacher ce qui nécessiterait une retouche ultérieure du tatouage. C’est notamment la raison pour laquelle le tatouage doit être protégé d’une compresse la semaine suivant l’intervention ; compresse à changer 2 à 3 fois par jour environ.
Certains tatoueurs prescrivent une pommade à appliquer pour la cicatrisation, il est alors recommandé de l’appliquer sous la compresse. Le tatouage doit enfin être désinfecté chaque jour à la fréquence conseillée par le tatoueur et à l’aide d’un désinfectant sans alcool.
Une fois le tatouage partiellement cicatrisé, laissez-le à l’air libre sans oublier de continuer à le désinfecter régulièrement bien que moins souvent qu’au sortir de l’intervention.

Info : Effacer un tatouage au laser

Le tatouage c’est pour la vie, même si c’est de moins en moins vrai, le laser ayant donné de bons résultats. Seul problème, ses prouesses varient selon les tatouages et les types de peau, nous ne sommes pas tous égaux face au laser !
L’effacement du tatouage au laser se pratique chez un dermatologue et le principe est simple : le laser détériore les pigments que le corps élimine ensuite. Sachez cependant qu’une séance n’est pas suffisante pour effacer un tatouage et il reste parfois, lorsque le tatouage est profond, des marques ou vestiges difficilement effaçables même après plusieurs séances.
Pour un tatouage réalisé par un tatoueur professionnel, donc de bonne qualité et plutôt profond, il faudra entre 6 et 10 séances de laser pour l’effacer ! Plutôt douloureuse et onéreuse, cette technique comporte des inconvénients, vous l’avez compris ! Envie d’un tatouage ? Réfléchissez bien !

Source: http://www.beaute-femme.org/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Scorpion
Soleil en Scorpion
29 degrés
Scorpion
Lune en Scorpion
25 degrés
Nouvelle Lune
Nouvelle Lune
29 jours

F A C E B O O K