16 08 2014

S’informer sur le carcinome canalaire


 

Le carcinome canalaire est une forme de cancer du sein. Il en existe deux types : le carcinome canalaire in situ ou infiltrant. Selon sa localisation il est ou non invasif et le pronostic est différent dans ces deux cas de figure

woman_nurse_patient_mammogramm_breast_cancer  

Le carcinome canalaire in situ appelé également CCIS est non invasif c’est à dire qu’il ne touche pas les tissus environnants. Il est découvert la plupart du temps lors de dépistages grâce à la mammographie car il ne présente pas de lésions palpables. Le carcinome canalaire infiltrant est invasif car il envahit le tissu environnant et présente la plupart du temps un nodule palpable.

Le carcinome in situ :

C’est un cancer qui se développe à l’intérieur des canaux galactophores c’est à dire les canaux qui transportent le lait maternel des lobules, où il est produit, jusqu’au mamelon.
Il s’agit de tumeurs malignes à l’état précancéreux puisque le tissu mammaire environnant n’est pas atteint.
Le carcinome canalaire in situ progresse peu rapidement et si son diagnostic est précoce il a une évolution favorable. C’est le cancer du sein chez la femme le plus répandu. Il n’y a généralement pas de symptômes d’où l’importance d’un dépistage systématique.

Le carcinome infiltrant :

Ce type de cancer est celui qui s’ensuit de l’état précancéreux du carcinome canalaire in situ qui a évolué localement puis envahit les tissus voisins. Il va continuer à évoluer en progressant localement et en envoyant des métastases notamment au niveau des ganglions axillaires : sous les bras, dans un premier temps.
Ce cancer est généralement associé à une masse palpable lors de l’examen des seins. Son pronostic est fonction de la lésion occasionnée et sera évalué grâce à des examens tels que : mammographie, irm et/ou biopsie.

Les causes de ce cancer :

Elles sont mal connues dans 85 à 90 % des cas et résultent pour la plupart de facteurs environnementaux, de traitements hormonaux ou de modes de vie favorisant l’apparition du carcinome canalaire : alcool, tabac, obésité et abscence d’allaitement.
5 à 10 % d’entre elles sont de facteur héréditaire.
Il apparaît chez la femme généralement en bonne santé et est souvent découvert lors du dépistage systématique.
Il augmente significativement entre 30 et 60 ans et 10 % des femmes en seront atteintes.

Les traitements :

Selon l’évolution du carcinome canalaire plusieurs thérapies seront envisagées. Les séances de radiothérapie pour le choix d’une thérapie locale ou une chimiothérapie afin d’éliminer toutes les cellules cancéreuses.
Des traitements chirurgicaux peuvent être nécessaires. Selon le cas il peut s’agir de chirurgie conservatrice qui évitera l’ablation du sein si les cellules ne sont pas multiples ou de masectomie avec ablation totale ou partielle du sein.

Source: http://www.utile.fr/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Sagittaire
Soleil en Sagittaire
28 degrés
Sagittaire
Lune en Sagittaire
28 degrés
Nouvelle Lune
Nouvelle Lune
0 jour

F A C E B O O K