2 05 2016

Si vous ne trouvez pas le job de vos rêves, aimez votre job!


 

job  

Besoin d’un nouveau job ? Si vous ne trouvez pas, pourquoi ne pas apprendre à aimer votre travail du moment ?
On dit toujours qu’il faut faire ce qu’on aime. Votre vie professionnelle est devenue ennuyeuse ou trop routinière ? Ça signifie peut-être que que vous avez besoin de changement et de retrouver la passion pour votre job. On pourrait presque assimiler cela au « Bore-Out ».
Si vous ne pouvez pas quitter votre emploi, aimez-le ! Plus facile à dire qu’à faire, c’est certain. Mais on ne sait jamais, peut-être que votre travail parfait est là, sous votre nez, sans que vous ne vous en rendiez compte.

Selon un concept dans la psychologie organisationnelle, trouver un sens à son travail actuel est suivi d’une satisfaction qui découle sur l’épanouissement. Des psychologues appellent cela « le travail d’artisanat ». Il consiste à façonner son travail actuel, à le percevoir différemment et à l’appliquer différemment en renonçant à certaines choses et en s’ouvrant vers d’autres horizons. Ainsi, le travail d’artisanat permet un plus grand épanouissement et un meilleur engagement dans le travail. Sûrement parce que l’idée qu’on se fait de son emploi change, et est donc devenue étroitement liée à ses croyances et ses envies, ce qui rend le travail plus agréable.

Les chercheurs reconnaissent néanmoins que le travail d’artisanat n’est pas possible pour tout le monde, ou bien plus compliqué pour certaines situations. Mais il faut garder en tête qu’il y a toujours le moyen de s’arranger : au lieu de revoir totalement ses missions, peut-être faut-il les appliquer autrement ?

Repenser sa relation avec ses collègues

Le bien-être au travail passe aussi par le lien qu’on crée avec ses collègues au travail. Vos collègues sont responsables de vos plus grandes joies et de vos plus grandes frustrations. Bien s’entendre avec eux donne du baume au cœur et permet d’appréhender différemment une journée de travail. Dans le « travail d’artisanat », le lien amical au travail s’appelle « l’artisanat relationnel ». Pour aimer un peu plus votre travail, rapprochez-vous des collègues que vous aimez et éloignez-vous des collègues qui vous agacent.

Repenser à la manière dont on aborde son travail

Ce travail, on l’appelle « l’artisanat cognitif ». Ce point est le plus facile comme le plus difficile : il faut changer sa tournure d’esprit. Il faut également savoir se valoriser et s’écouter : ne pas s’angoisser pour rien, travailler en fonction de son énergie et des moments de la journée pour être à la fois productif et épanoui.

En somme, il faudrait personnaliser son job pour l’aimer autrement. Le bien-être global au travail engendre une satisfaction qui engendre l’autonomie. Le tout résulte forcément sur une vraie réjouissance pour aimer à nouveau son travail du moment. Pour le conserver encore un temps, ou l’aimer avant de trouver celui qui vous fera rêver un peu plus…

Source: http://www.marieclaire.fr/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Balance
Soleil en Balance
25 degrés
Verseau
Lune en Verseau
13 degrés
Premier Quartier
Premier Quartier
8 jours

F A C E B O O K