10 12 2015

Séduction et Timidité


 

timide  

La question : Lorsque l’on est timide, que l’on a jamais vraiment été vers les filles et les femmes, quelle démarche adopter pour passer outre les barrières que l’on s’est fixé ?

Comment ne pas tomber dans le cliché des phrases toutes faites et aborder avec une femme avec naturel ?

Je suis content de démarrer cette chronique avec ce genre de questions. Tout les hommes ont, à un moment ou un autre, eu cette période de doute et de timidité sur la façon de s’y prendre avec les femmes. Quand nous grandissons, on nous donne des conseils (que ce soit nos amis ou nos parents), très peu souvent pertinents, et qui nous mène à une perte de confiance (« Si ça ne marche pas avec toi, c’est de toi que vient le problème »).

Je ne pourrais pas donner une réponse des plus complètes, car elle implique de nombreuses explications, démonstrations et exercices, mais je vais brièvement résumer les étapes pour amorcer son combat contre la timidité. Bien que ces conseils sont avant tout applicable par des hommes, ils sont dans les exercices de confiance tout autant utilisable par les femmes. Je pense que les questions suivantes seront bien plus spécifiques, je ferais donc une réponse assez large qui permettra plus tard d’entrer de façon plus spécifique dans le vif du sujet.

Avant d’aborder

Tout d’abord, vous avez raison sur un point : ne tombez pas dans le cliché des phrases toutes faites. Ces dernières années, dans le domaine de la séduction, il a été souvent compris à tort que les mots avaient le moyen de créer une attirance immédiate et irrésistible. Tant et si bien que des phrases « types » ont été proposées, avec bien entendu leur lot d’échec. Le souci de cette méthode, c’est de prendre la femme pour ce qu’elle n’est pas : une imbécile, un être à part qui fonctionne en actionnant des leviers. Mais un autre souci chez les personnes timides, c’est de mettre la femme sur un piédestal, de la croire intouchable, dépositaire d’un pouvoir absolu sur notre confiance en nous : « je ne vais pas la voir de peur du rejet ».

Sur ce point, ce n’est pas respecter, c’est craindre, il faut donc changer de vision sur la manière d’aborder. Moi même, j’étais avant une personne timide, qui a su dépasser ses peurs: j’ai appris à voir les femmes comme de très bonnes amies, et ainsi créer une relation unique. Premier point à souligner : respecter la personne.

Ce qui compte, c’est votre attitude. On a tendance à croire que la beauté, accompagné d’une bonne maitrise des mots, vous assure la réussite. C’est faux, ce qui compte, c’est ce que vous transmettez ! Le positivisme, la confiance, l’authenticité et la joie de vivre sont autant de facteurs attirants… qui n’ont pas besoin d’être mimé !

C’est une peu le souci des « techniques » de séduction : en appliquant une formule magique, vous êtes censé « attirer » le sexe opposé. Mais dans cette formule, quid de votre personnalité ? Comment montrer vos propres attentes, votre caractère si vous appliquez des phrases toutes faites ? Cela ne fonctionne d’autant pas si vous n’avez que peu de respect pour les personnes que vous tentez de séduire, vous aurez tôt fait d’avoir une réputation de « dragueur ». Or, comme je l’avais précisé, la drague n’est pas le moyen d’avoir les meilleurs relations possibles. Deuxième point : travailler sur vous même, votre confiance, sur votre authenticité. Ne tenter pas de duper, de mentir ou d’être un dragueur.

Vous avez peur du rejet. Vous savez que si elle se moque de vous, vous deviendrez tout rouge de honte, et vous ne saurez pas comment réagir. C’est d’ailleurs pour ça que les mauvais dragueurs ont ces réactions désagréables: ils cherchent à garder la face à un rejet… qu’ils ont eux-même provoqué !

Car je vous le dis, les femmes (et les hommes) sont flattés d’être abordé ! Mais cette flatterie peut se transformer en rejet violent si vous vous montrez désagréable, insistant, irrespectueux. Si vous ne montrez pas ces mauvaises tendances, même le refus de la personne sera poli et diplomatique, et peut-être même que vous serez remercié de votre intérêt ! Il y a des tas de partenaires possible, ne vous focalisez pas sur une personne : si elle refuse, ce n’est pas la fin du monde. Adopter ce mode de penser réduit fortement l’impact des « rateaux » sur notre confiance. Troisième point : apprenez que le rejet est affaire de circonstances, et n’est pas un drame en soi.

Une femme vous plait, vous souhaitez l’aborder. Vous savez que vous ne tenterez pas de vous faire passer pour ce que vous n’êtes pas… mais ça ne passe pas, on vous montre du désintérêt.

Trop souvent, dans une démarche de séduction, on cherche à mettre la charrue avant les bœufs : vous tentez de faire comprendre dès le début votre intérêt. Or, les femmes fonctionnent différemment : elles ont besoin de passer du temps avec la personne, de la connaître un peu mieux, de savoir que vous êtes « un bon parti ». A l’inverse, il ne faut pas rester trop longtemps dans un rôle où vous montrez que vous voulez être son ami : il est très dur ensuite de séduire une femme vous considérant comme un bon copain.

La solution à ce problème tient dans le naturel : ne pas chercher à atteindre un but précis. Côtoyer les personnes avec un seul but : passer un bon moment réciproque, qu’elles gardent un bon souvenir de vous. Les choses se feront naturellement, on ne vous taxera pas de dragueur, car vous ne serez pas dans cette optique : vous serez vous même, une personnalité agréable et ouverte. Quatrième point : ne vous fixer pas comme objectif la finalité d’une relation mais plutôt sur la qualité de la relation.

Une confiance à retravailler

Ce que je préconise peut sembler bien facile à dire. En effet, la timidité ne partira pas du jour au lendemain, c’est un énorme travail sur soi. Il convient de savoir d’où vient cette timidité pour mieux la comprendre.

D’autres part, il n’y a pas de recette tout faites pour la faire disparaître. Un exercice excellent consiste à aborder, de façon naturel, le maximum de personnes (hommes ou femmes), pour leur demander renseignements, services… ou bien même leur dire simplement bonjour (dire en souriant un simple « bonjour » à des inconnus illuminera votre journée quand vous verrez leurs réactions d’abord de surprise, puis de joie). Discuter avec la caissière quand vous faites vos courses. Bref, utilisez les circonstances de votre vie pour vous ouvrir et vous épanouir sur ce qui vous entoure. L’effet sera double : vous combattrez peu à peu votre timidité, gagnerez en assurance, mais on vous trouvera bien plus sympathique et agréable.

Autres petits exercices pour gagner en confiance : le relooking. Je parle beaucoup d’authenticité, donc vous allez me dire « pourquoi me relooker, je ne serais plus moi-même ! ». J’ai donc envie de vous répondre : vous sentez-vous vous-même, actuellement ? Si vous n’avez pas confiance en vous, il est probable que non. Le relooking est donc un bon moyen de retrouver une confiance, mais aussi de créer une forme de surprise sur votre entourage : on réagit beaucoup plus aux changements. Allez donc chez un coiffeur visagiste, faites vous une nouvelle garde robe, mettez vous au sport. Une personne prenant soin d’elle est bien plus attirant !

Enfin, je terminerais par une chose qui donnera de la constance dans vos futures conversations : les passions. Avoir une passion est un facteur d’épanouissement personnel, mais aussi d’attirance. Quand vous en parlez, c’est à ce moment que vous êtes le plus naturel et spontané. Les femmes aiment avoir des partenaires qui s’investissent dans de multiples activités. Attention cependant de ne pas monopoliser la conversation qu’avec ce genre de conversation, cela doit être un échange : intéressez vous aussi tout autant à votre interlocuteur !

Gardez la foi

Je parle de « foi » en des termes non-religieux, je suis moi-même athée. Je considère que la foi peut impliquer notre motivation, nos valeurs, notre volonté. Je donnerais donc ici le meilleur conseil que l’on puisse donner si on est timide en séduction : chercher plutôt à travailler en premier lieu sur vous-même, par étape, avant de croire à des formules toutes faites. Travaillez sur vos valeurs, sur ce qui fait de vous un homme ou une femme intéressante et agréable, et gardez en tête que ce n’est pas la finalité qui compte, mais le souvenir que vous laisserez. Si vous faites une soirée, ne partez pas dans l’optique de ramener quelqu’un chez vous en fin de soirée : pensez plutôt à passer un bon moment, et d’apporter le meilleur. Si une personne vous plait depuis des mois, ne partez pas vaincu en vous disant que vous n’êtes pas assez bien pour elle: montrez que vous êtes une personne qui évolue dans le bon sens.

Enfin, ne partez pas avec comme unique projet d’arriver à mieux séduire : visez bien plus ambitieux, visez l’amélioration de votre communication en général, votre authenticité et votre confiance en vous. Les répercussions seront bien plus bénéfiques sur toutes les strates de votre vie !

Merci d’avance à Xavier pour sa réponse.

 
 
 
 
 
 
 

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Sagittaire
Soleil en Sagittaire
5 degrés
Verseau
Lune en Verseau
6 degrés
Premier Quartier
Premier Quartier
5 jours

F A C E B O O K