26 04 2017

Robes, chemisiers, pantalons… Pourquoi faut-il mettre sa garde-robe au vert ?


 

 

Parce que le vert est symbole d’espoir, et qu’on en a besoin en cette période électorale, voici comment adopter la teinte Pantone de l’année.

Tout commence quand Pantone, la société américaine connue pour ses nuanciers, détermine la couleur de l’année. Pour 2017, pas de doute, c’est le vert greenery, une teinte à mi-chemin entre le vert pomme et celui chlorophylle, symbole de renouvellement et porte-bonheur. Leatrice Eiseman, directrice de l’institut, assure que la teinte n’a pas été choisie au hasard, et renchérit : «Greenery apparaît en 2017 pour nous offrir la « réassurance » que l’on recherche dans un environnement social et politique tumultueux». La présidentielle française nous donne donc la meilleure occasion d’arborer cette teinte riche de superstitions. D’accord, mais comment la porter alors ?

Halte aux préjugés

Si le coloris se fait de plus en plus présent sur les podiums (on rêve encore devant les robes de vestales vert d’eau Valentino haute couture), il est aussi la teinte la plus crainte des gens de théâtre et des filles stylées. Pourquoi ? On le dit difficile à coordonner, peu flatteur pour le teint, trop osé. Mais heureusement, le défilé Rochas printemps-été 2017-2018 d’Alessandro Dell’Acqua notamment, nous prouve l’inverse. La richesse pigmentaire du vert donne naissance à des associations de couleurs jamais vues, si rafraîchissantes que les reines du street style se sont empressées de s’y frotter.

Ces dernières tordent par ailleurs le cou à un préjugé qui a la peau dure : oui, le vert sied aussi bien aux blondes qu’aux rousses et aux brunes. Nous irons même plus loin : ce coloris révèle les teints pâles comme les peaux plus hâlées. Reste à garder en tête que les nuances tirant plus sur le bleu iront mieux aux carnations porcelaine ; celles plus chargées en pigments jaunes raviront plutôt les teints dorés.

La couleur-reine des associations chromatiques

Au sein des collections prêt-à-porter, on a l’embarras du choix. Considérés comme des valeurs sûres, le vert sapin tirant sur le foncé et l’amande s’adoptent sans hésitation. Pour les autres déclinaisons du coloris, on note que : les coupes décolletées magnifient le contraste peau/étoffe mentholée. Un rien rehausse le vert olive militaire, du jaune moutarde à l’orange doré en passant par le marine ou le rouge par exemple. L’émeraude gagne à être associé à une matière chatoyante, et le jade préfère les tissus légers. Enfin, on fera confiance au rose fuchsia pour conférer à n’importe quel look à base de pigments chlorophylle une dimension éclectique. Tandis que le bleu marine et le blanc dédramatiseront, eux, son caractère affirmé.

21 pièces qui prouvent que le vert est LA couleur qu’il manque à notre dressing :

Source: http://madame.lefigaro.fr

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Gémeaux
Soleil en Gémeaux
0 degré
Balance
Lune en Balance
12 degrés
Premier Quartier
Premier Quartier
7 jours

F A C E B O O K


Link

Recevez avec un apéritif dinatoire flunch Traiteur !