11 04 2017

Retour sur le look mythique des sœurs Dorléac dans « Les Demoiselles de Rochefort »


 

 

Le film de Jacques Demy fête cette année ses 50 ans. L’occasion de s’approprier les looks emblématiques de Catherine Deneuve et Françoise Dorléac. Allure sixties garantie.

Le film. Mars 1967 : le film de Jacques Demy, Les Demoiselles de Rochefort, sort en France et dans le monde entier puisqu’il est tourné à la fois en français et en anglais. Devenue une référence du genre, la comédie musicale a inscrit dans les annales du cinéma sa bande-originale écrite et dirigée par Michel Legrand, mais également ses costumes imaginés par Jacqueline Moreau et Marie-Claude Fouquet.

Les icônes : Catherine Deneuve et Françoise Dorléac alias Delphine et Solange Garnier. Sœurs à la ville et à l’écran, les jeunes femmes créent l’un des duos les plus mythiques de l’histoire des comédies musicales. C’est leur troisième et dernière réunion à l’écran avant le décès dans un accident de voiture de Françoise Dorléac, alors âgée de 25 ans, seulement trois mois après la sortie du film.

Le look. Résolument sixties. Les héroïnes, jumelles, jouent sur ce lien si particulier jusque dans leur dressing. Ce dernier affiche une dualité color block. Quand Catherine Deneuve opte pour du rose, sa sœur mise sur du jaune. Et vice versa. Robe chasuble et ballerines à bouts carrés constituent la base de ce dressing qu’il est facile de s’approprier. L’autre force des costumes du film : les chapeaux. De celui à large bord, esprit capeline, au béret, symbole frenchy par excellence dans l’inconscient collectif, les couvre-chefs viennent parfaire l’allure des demoiselles.

Et aujourd’hui ? Pour un mariage ou un événement, le look de Delphine et Solange Garnier reste d’actualité. Et continue d’inspirer créateurs et marques de prêt-à-porter. Pour le béret, on ose une version modernisée en cuir métallisé signée Gucci et on adoucit le chapeau abondamment fleuri en optant pour une version plus sobre et chic. Côté souliers, on mise sur l’élégance intemporelle des classiques du genre. On pense Roger Vivier mais aussi Repetto, clin d’œil parfait aux comédies musicales. Pour la robe, il faudra simplement choisir son camp : version plissée et immaculée chez Tara Jarmon ou modèle joyeusement coloré chez Delpozo. Quant à pousser la chansonnette ou esquisser une petite chorégraphie, libre à celles qui «aiment la ritournelle, les calembours et les bons mots» d’y aller d’un «mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do…»

Notre shopping pour insuffler l’esprit des « Demoiselles de Rochefort » à notre dressing

Source: http://madame.lefigaro.fr

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Sagittaire
Soleil en Sagittaire
22 degrés
Balance
Lune en Balance
15 degrés
Dernier Quartier
Dernier Quartier
23 jours

F A C E B O O K