14 07 2013

Pour faire des rêves é r 0 t i q u e s, dormez sur le ventre


 

 

Si vous souhaitez faire des rêves é r 0 t i q u e s cette nuit, vous avez intérêt à dormir sur le ventre, selon une étude chinoise.

Dormez-vous sur le côté, le dos ou le ventre ? Si c’est la dernière option, il est fort probable que vous fassiez plus de rêves é r 0 t i q u e s que les autres dormeurs.

Curieux raisonnement ?
Scientifiquement prouvé ! Des chercheurs de l’université de Hong Kong ont eu l’idée d’interroger pendant un mois 670 volontaires (les deux tiers étant des femmes) sur leur façon de dormir et la nature de leurs rêves. Fantasmes, cauchemars, tout a été passé au crible des scientifiques.

Verdict : les personnes habituées à dormir sur le ventre ont rapporté faire beaucoup plus de rêves é r 0 t i q u e s que les autres. Ces dormeurs ont plus parlé de rêves s e >< u e l s mais aussi des rêves de persécution.
Ils ont également davantage rêvé d’être ligotés et enfermés. Et des rêves impliquant un secret, selon les chercheurs.

Rêves é r 0 t i q u e s : l’environnement joue
Les partisans de la position ventrale seraient-ils plus perturbés que les autres ? Bien sûr que non ! Les chercheurs avancent une explication toute logique à ce phénomène onirique. Les personnes qui dorment sur le ventre sont plus compressées et prennent moins d’oxygène, ce qui enverrait au cerveau des messages plus confus rappelant cette sensation d’ « écrasement ».

Une sorte de pression semblable à celle ressentie lorsque l’on est dans les bras de quelqu’un ou pressé contre son corps. On comprend tout de suite mieux cette propension aux rêves é r 0 t i q u e s… « Je crois que le cerveau pendant le sommeil n’est pas totalement détaché du monde extérieur et de ses stimuli.
Les signaux de l’environnement en particulier sont probablement intégrés dans le contenu des rêves, et ce beaucoup plus qu’on ne l’imagine », explique le Dr Calvin Kai-Ching Yu, de la Shue Yan University in Hong Kong.

Et le fromage, ça marche aussi ?
Cette étude publiée dans le journal Dreaming n’est pas la première à étudier l’impact de certains paramètres sur nos rêves. Dans un registre similaire, en 2005, une étude britannique a suggéré un lien entre la consommation de fromages et un bon sommeil.

Les chercheurs recommandaient alors de manger 20g de fromage, 30 minutes avant le coucher pour faire de beaux rêves ensuite.
Toutefois, l’étude restait muette sur les types de fromage à privilégier. Dans le doute, demandez à votre fromager !

Source > topsante.com

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Sagittaire
Soleil en Sagittaire
23 degrés
Scorpion
Lune en Scorpion
22 degrés
Dernier Croissant
Dernier Croissant
26 jours

F A C E B O O K