16 02 2014

Nutrition : le fromage pas si mauvais que ça pour la santé


 

nutrition  

Bonne nouvelle pour les amateurs de fromage : une nouvelle étude laisse entendre qu’ils ne sont pas si mauvais que ça pour le cœur.

Amateurs de fromage, réjouissez-vous ! Une nouvelle étude publiée dans le British Medical Journal laisse entendre que les fromages et le beurre (autrement dit les graisses saturées) ne sont pas aussi néfastes qu’on le pensait pour le cœur. Cette étude précise que les produits laitiers riches en graisses saturées ont en fait un impact très modéré sur les maladies cardio-vasculaires et qu’ils pourraient même prévenir certains de ces troubles dans certains cas.

En quelques lignes, le Dr Aseem Malhotra, cardiologue à l’hôpital Croydon de Londres, met à mal plus de quarante années de convictions nutritionnelles et de discours anti-produits laitiers. « Paradoxalement, en cessant de consommer du beurre et du fromage, nous avons pris des risques cardio-vasculaires car les produits laitiers riches en graisses saturées sont également riches en vitamine A, en vitamine D, en calcium et en phosphore., dont notre corps a besoin pour bien fonctionner ».

Graisses saturées : pourquoi les limiter

Une alimentation riche en graisses saturées provoquent une élévation sanguine importante du LDL-cholestérol, le mauvais cholestérol.. C’est pourquoi les nutritionnistes recommandent de diminuer la consommation de beurre, de fromage, de sauce, de charcuterie, de viennoiseries et de plats préparés. « Mais les consommateurs doivent faire la différence entre les graisses saturées et les graisses trans que l’on trouve souvent dans les produits tout préparés, les plats industriels et la junk food » insiste le Dr Malhotra, qui conseille à ses patients d’adopter un régime équilibré qui favorise un apport en graisses diversifiées.

« Notre obsession pour le taux de cholestérol a poussé à une surmédication de millions de personnes à qui on prescrit des statines, et cela a détourné notre attention du risque beaucoup plus important de dyslipidémie (une modification du taux normal de lipides dans le sang) qui est lui aussi un important facteur de risque cardio-vasculaire ».

Source: http://www.topsante.com/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Balance
Soleil en Balance
2 degrés
Scorpion
Lune en Scorpion
29 degrés
Premier Croissant
Premier Croissant
2 jours

F A C E B O O K