7 10 2014

Noël : comment ne pas stresser avant le jour J


 

Noel-comment-ne-pas-stresser-avant-le-jour-J_exact441x300  

Dans quelques semaines, c’est Noël. Toute la famille se retrouvera bientôt autour de la table du réveillon. Rien que de penser à tout ce qu’il va falloir préparer, on sent le stress monter. Nos conseils de psy pour gérer l’approche des fêtes.

Noël, une période de stress

Souvenez-vous de ce Noël où la discussion entre votre mari et votre beau-frère a failli tourner vinaigre… De l’année où vous avez préparé seule un dîner pour quinze personnes en sortant du bureau à cinq heures, et où votre sœur a oublié de vous remercier… Noël est souvent une période stressante, d’un point de vue matériel, mais aussi parce qu’elle ravive des tensions familiales. « Avant même sa signification sacrée, Noël coïncide avec le solstice d’hiver, la période où les nuits sont les plus longues.
Symboliquement, le soleil meurt avant de renaître, c’est donc une période d’obscurité et de régression. De nombreuses personnes se sentent dépressives ou angoissées, les rivalités et les jalousies ressortent facilement », constate Viviane Thibaudier . Quelques conseils pour éviter les dérapages.

Ne vous sentez pas obligé d’inviter toute la famille

Frères et sœurs, conjoints, parents, beaux-parents, enfants, petits-enfants… Dans certaines familles, Noël rassemble une vraie tribu ! « Il est illusoire de vouloir inviter tout le monde, certains ne sont pas faits pour s’entendre. Mieux vaut être lucide, quitte à fêter en plusieurs fois.
En cas de divorce, il est en général plus raisonnable de rester chacun de son côté », estime Viviane Thibaudier. Et de passer Noël avec ses enfants une année sur deux, ou de le fêter avec eux en décalé. Pensez aussi à inviter les personnes seules, mais si elles refusent, n’en faites pas une affaire personnelle !

Invitez à tour de rôle

Pour que le poids de l’organisation ne retombe pas toujours sur ceux « qui ont l’habitude », l’idéal est d’inviter chacun son tour. Noël peut être très réussi même dans un petit appartement, du moment où l’ambiance est chaleureuse ! Ne recherchez pas la perfection, souvent pesante pour vous mais aussi pour les autres… Faites simplement comme vous le sentez!

Impliquez tout le monde

« Si vous organisez, pour éviter le stress, listez toutes les tâches en actions courtes et faciles à réaliser, comme des « petits pas » vers une fête réussie. Puis répartissez-les, les autres seront sans doute ravis de participer », conseille Annabelle Dietrich. Foie gras, dessert, champagne… Chacun apportera quelque chose ou proposera son aide pour ouvrir les huîtres, tartiner les petits fours ou dresser la table. Les enfants pourront aider à la décoration ou à la confection des gâteaux. L’ambiance et le plaisir de Noël tiennent aussi aux préparatifs, autant de bons moments à partager !

Source: http://www.topsante.com/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Vierge
Soleil en Vierge
2 degrés
Balance
Lune en Balance
13 degrés
Nouvelle Lune
Nouvelle Lune
0 jour

F A C E B O O K