8 04 2016

Mieux intégrer les algues à son menu!


 

algue  

Malgré leur allure peu ragoûtante, les algues sont de délicieux végétaux nutritifs qu’on gagnerait à ajouter au menu sous d’autres formes qu’en sushis!

Bien que les algues ne fassent pas partie de notre culture culinaire, elles se taillent lentement mais sûrement une place dans notre assiette. En fait, ce qu’on ne sait pas, c’est qu’on en mange régulièrement à notre insu! En raison de leur pouvoir gélifiant, les algues sont un ingrédient de base de certains additifs alimentaires, comme l’agar-agar ou encore la carragénine, un additif extrait de la mousse d’Irlande qui est utilisé pour épaissir et émulsionner certains produits transformés.

Les nutriments qu’elles nous apportent

Pour Catherine Lefebvre, nutritionniste, il serait dommage que notre consommation d’algues se limite aux additifs alimentaires. «De façon générale, les algues contiennent une belle variété de vitamines et de minéraux, fait-elle valoir. Comme les légumes verts feuillus, ces végétaux sont riches en acide folique. Les algues sont aussi une source intéressante de calcium, de zinc et de fer. Par contre, comme elles contiennent également beaucoup d’iode, il est préférable d’en limiter notre consommation si on a des problèmes de glande thyroïde.»

Comment les intégrer au quotidien
Kombu, petit goémon, nori, mousse d’Irlande, wakamé… Il existe plusieurs variétés d’algues et encore plus de façons de les apprêter. Selon les sortes, elles peuvent être consommées comme un légume ou comme un condiment.

En flocons
«Une bonne façon de s’initier à leur goût est de commencer par les algues séchées, puisque leur saveur est moins prononcée que celle des algues réhydratées. Comme ces végétaux sont naturellement salés, on les réduit grossièrement en flocons pour assaisonner nos recettes de façon plus saine», explique Catherine Lefèbvre.

On les ajoute… aux salades, aux omelettes, aux pâtes, aux plats de poisson et aux soupes. Leur petit goût typiquement marin permet de rehausser les plats. C’est aussi un excellent assaisonnement pour le maïs soufflé!

Le petit goémon et la kombu

Aussi connu sous les noms de dulse ou main-de-mer palmée, le petit goémon est bien connu au Nouveau-Brunswick, où on le sert notamment comme grignotine salée. La kombu fait également de bonnes croustilles.
On les consomme… séchées ou grillées au four.

Le wakamé
Une fois réhydratées, les algues, comme le wakamé, sont aussi délicieuses en salade ou en soupe.

On le consomme… dans un bouillon miso, de poulet ou de légumes, auquel on ajoute du tofu, des oignons verts et des champignons; sur une soupe de courge épicée ou un plat préparé avec du lait de coco; dans un bouilli de pommes de terre et de carottes; en salade, mélangé à d’autres légumes. «Si on est moins habituée à leur texture particulière, à la fois croquante et gélatineuse, il suffit de les couper finement et de les mélanger à d’autres légumes qu’on aime pour faire une salade composée servie avec une vinaigrette à base d’huile de sésame», propose Catherine Lefebvre.

Où les trouver?
Si les algues demeurent un produit de niche, on peut désormais en trouver dans certains marchés publics, des épiceries fines ou asiatiques et des boutiques consacrées aux produits du terroir québécois. On en retrouve également en ligne, sur des sites comme Terroirs Québec et Gaspésie sauvage. Parce que si les algues proviennent souvent des pays d’Asie, on en trouve également une belle variété locale qu’on serait fou d’ignorer!

Source: http://www.coupdepouce.com/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Balance
Soleil en Balance
2 degrés
Scorpion
Lune en Scorpion
29 degrés
Premier Croissant
Premier Croissant
2 jours

F A C E B O O K