1 05 2013

Ménopause : 5 Conseils pour les troubles de l’humeur


 

 

On dort bien mieux l’esprit en paix. Chasser énervement, idées noires et autres inquiétudes aide à retrouver un sommeil réparateur pendant la ménopause.

1. Non aux excitants !
Première mesure pour bien dormir : diminuer tout ce qui énerve.
D’autant qu’il est prouvé que thé, café, alcool, colas et tabac augmentent aussi la fréquence et l’intensité des bouffées de chaleur.

Prenez également un dîner plus léger : les dîners trop copieux, notamment ceux riches en graisse, perturbent le sommeil. Donc, pas de restes de cassoulet le soir : ils peuvent tout à fait attendre le lendemain midi !

2. Misez sur la phytothérapie
Une tisane de camomille, de tilleul ou de verveine calme le jeu après dîner. Plus radicales encore, les teintures mères de passiflore, valériane, mélisse, lavande ou aubépine : à raison d’une cuillerée à café dans de l’eau matin et soir, en cure d’un mois.

Des complexes réunissent plusieurs de ces plantes : Tranquital, Spasmine, Sommeil’phyt, Vagostabyl ou Euphytose. de Ménophytea Sommeil associe mélisse et houblon (un phyto-œstrogène qui favorise le sommeil) à des œufs de poisson sauvage. À base de plantes fraîches, le complexe Sommeil du laboratoire A.
Vogel a aussi ses partisans. Il faut persévérer deux mois avant de savoir si l’un de ces produits réussit.

3. Misez sur l’homéopathie
On trouve les plantes antistress sous forme homéopathique, comme dans Passiflore composé (2 granules 3 fois par jour, ou en fin de journée et lors des réveils nocturnes). Lehning L72 offre un mélange de 10 remèdes homéopathiques qui luttent contre la nervosité et favorisent l’endormissement (60 gouttes au coucher). Le complexe Sédatif PC peut même aider à se sevrer des somnifères.

4. Oui à la cure de magnésium !
Si l’on veut dormir comme un bébé, mieux vaut s’assurer un bon apport en ce minéral. En recourant au classique magnésium + vitamine B, ou bien en essayant Serecalm, qui les renforce de cônes de houblon.

5. Quelques techniques de relaxation
Quelques techniques de relaxation (contrôle de la respiration et décontraction musculaire) améliorent notablement le sommeil.
Et permettraient même d’éviter les somnifères.
La pratique du tai-chi pourrait avoir des effets identiques. Selon les goûts, on peut aussi opter pour la sophrologie, le qi gong ou le yoga.

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Gémeaux
Soleil en Gémeaux
0 degré
Balance
Lune en Balance
12 degrés
Premier Quartier
Premier Quartier
7 jours

F A C E B O O K


Link

Recevez avec un apéritif dinatoire flunch Traiteur !