11 12 2013

Mémoire : prendre trop de photos efface les souvenirs


 

Sida-un-vaccin-bientot-teste-sur-l-homme_exact441x300  

Selon une chercheuse américaine en psychologie, prendre des photos serait nocif pour la mémoire. Ce ne serait pas la meilleure idée qui soit pour se construire des souvenirs.

A l’approche des fêtes de Noël, vous vous apprêtez peut-être à offrir un appareil photo dernier cri ou le dernier smartphone avec caméra intégrée… et vous espérez bien prendre des photos inoubliables de ces moments en famille. Las. Selon une chercheuse en psychologie de l’Université de Faifield, aux Etats-Unis qui vient de publier une étude sur le sujet, prendre des photos à tout-va ne serait pas le meilleur moyen de garder des souvenirs des bons moments. Selon ce chercheur, il vous sera plus difficile, dans quelques semaines ou quelques mois, de vous souvenir de quelque chose que vous avez choisi de photographier plutôt que de simplement prendre le temps de l’observer.

Linda Henkel, auteur de cette étude, a travaillé sur le sujet après avoir constaté l’attitude frénétique des touristes prenant la pause devant les monuments de sa ville : « ils prennent des photos presque machinalement pour capturer un instant mais ils perdent ce qui se passe réellement en face d’eux » explique-t-elle.

Mémoire : l’appareil photo est une béquille

Pour mettre en évidence le lien entre les souvenirs et les photographies, Linda Henkel a organisé une visite du musée des Beaux-Arts de son université pour 28 étudiants équipés d’appareils photo. Ils avaient ordre de photographier 15 œuvres au hasard et d’en observer 15 autres. Le lendemain, ils ont participé à des tests de mémoire et été interrogés sur des détails spécifiques de chacune des œuvres choisies. Les résultats de ces tests ont montré une difficulté accrue de mémorisation lorsqu’un objet était photographié au lieu d’être observé.

« On appelle cela le phénomène de dépréciation. La mémoire ne joue plus son rôle car on se sert de l’appareil photo ou du smartphone comme d’une béquille pour qu’il se souvienne des objets ou des événements à notre place ».

La chercheuse en psychologie va poursuivre son étude pour tenter de découvrir si ce phénomène s’applique également aux photos sur lesquelles on apparaît.

Source: http://www.topsante.com/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

l e s    p l u s    p o p u l a i r e s

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Balance
Soleil en Balance
3 degrés
Sagittaire
Lune en Sagittaire
3 degrés
Premier Croissant
Premier Croissant
4 jours

F A C E B O O K