16 03 2014

les vertus beauté de la prêle


 

 

La prêle cache bien son jeu. Cette plante discrète assainit les peaux jeunes, réactive les peaux matures, et traite même les problèmes de cheveux gras… Une belle des champs pleine de fraîcheur à découvrir.

Fortifiante et purifiante
Egalement appelée « queue de cheval » à cause de sa forme, la prêle est utilisée pour ses vertus depuis la Préhistoire. C’est un rhizome peu touffu, de la famille des fougères, qui aime l’humidité, les sols argileux ou sablonneux, et pousse un peu partout dans le monde. Mesurant de 20 à 50?cm de hauteur, elle est dépourvue de fleurs. Mais c’est sans doute l’une plantes les plus riches du règne végétal.

Elle renferme en effet 5 à 10?% de silice et d’acide silicique, des flavonoïdes, des acides malique, oxalique et cinnamique, des glucosides (cellulose, pectine), des acides gras (oléique, stéarique…), des vitamines C et E, des tanins et des résines. Et une quinzaine de minéraux : potassium, calcium, aluminium, manganèse, fer… Un cocktail qui alcalinise l’organisme et profite à la santé de la peau, des cheveux, des os, des dents et des tendons !

Elle purifie les peaux grasses
Séborégulatrice, astringente et tonifiante, elle entre dans la composition de soins destinés aux peaux mixtes ou grasses, comme aux cheveux gras, qu’elle aide à assainir la peau en résorbant le sébum. En rendant la peau acide, la prêle resserre les pores de l’épiderme et lui donne un aspect plus net. Des qualités qui lui permettent aussi de favoriser la cicatrisation et de réduire les saignements.

Elle densifie le derme
Dans la nature, la silice est un constituant de base qui apporte à la fois rigidité et souplesse aux plantes. C’est elle qui structure les feuilles de la prêle ou les tiges du bambou. Elle fait de même pour nos ligaments, nos tendons, nos os et nos cartilages. Régénérante et revigorante, la silice améliore aussi la fermeté et l’élasticité de la peau.
Indispensable à la formation du collagène, elle stimule également la synthèse d’élastine et la multiplication des fibroblastes, des cellules qui interviennent dans la régulation de la peau.
Elle se lie aux grosses molécules du derme, comme les protéoglycanes et l’acide hyaluronique. Et permet ainsi d’entretenir la densité de la peau. Elle est donc souvent utilisée dans les soins anti-âge, notamment antirides, et dans les produits raffermissants pour le corps. Enfin elle améliore l’aspect des vergetures lorsqu’elles sont encore rosées.

Elle fortifie les ongles et les cheveux
Les jardiniers l’utilisent pour reminéraliser les végétaux et ainsi augmenter la résistance des plantes aux maladies et aux parasites. Elle a le même effet sur notre organisme, puisqu’elle aide à renforcer nos défenses naturelles. Grâce à ses flavonoïdes, elle a une action antioxydante et fortifie les vaisseaux sanguins.

Pour les cheveux et les ongles, c’est une véritable cure ! Elle rend les cheveux plus épais et plus brillants, les ongles plus costauds. Grâce au soufre, elle renforce la kératine.
Tandis que la silice agit sur le ciment qui relie la cuticule du cheveu (en surface) et le cortex (au centre). On trouve donc souvent de la prêle dans les shampooings pour cheveux abîmés.

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Scorpion
Soleil en Scorpion
29 degrés
Scorpion
Lune en Scorpion
25 degrés
Nouvelle Lune
Nouvelle Lune
29 jours

F A C E B O O K