13 10 2014

Les perles, ces bijoux si chic!


 

perles  

Les perles évoquent la sensualité et ont un grand pouvoir de séduction, à un point tel qu’elles figurent parmi les bijoux les plus appréciés des femmes. Petite incursion dans cet univers merveilleux et fascinant!

Les perles proviennent de mollusques, principalement des huîtres. Lorsqu’un organisme étranger s’infiltre entre la coquille et le manteau du mollusque, celui-ci l’enduit d’une couche qui durcit, appelée nacre. La perle naturelle est donc essentiellement le résultat d’une réaction de défense du mollusque. Comme plusieurs couches de nacre sont nécessaires à la création d’une perle, le processus prend de deux à trois ans. Le même principe d’autodéfense est recréé pour les perles de culture: on introduit un greffon à l’intérieur de la coquille des huîtres, et elles réagissent de la même façon que si elles étaient en mer.

Les sortes de perles

Perles de culture
Elles proviennent de différentes régions du monde et sont créées à l’aide de techniques diverses. Parmi les plus connues, on compte les perles Akoya (technique japonaise), les perles des mers du Sud ou d’Australie et les perles de Tahiti. Chaque huître donne généralement deux perles tous les deux ans, à l’exception des huîtres polynésiennes, qui ne produisent qu’une seule perle pour la même période de temps.
Les perles Akoya: ce sont les plus connues et parmi les plus brillantes. On les retrouve surtout dans les teintes de blanc ou de champagne. Certaines sont agrémentées d’un reflet argenté.
Les perles des mers du Sud: elles présentent la plus grande variété de teintes (crème, rosée, or, argent, gris pâle et blanche). Elles sont aussi les plus solides et les plus grosses.
Les perles de Tahiti: de couleur vert foncé, aubergine ou noire, ces perles figurent parmi les plus recherchées en raison de leur rareté et de leur grande beauté.

Perles d’eau douce
Elles ne possèdent pas de noyau et proviennent des moules d’eau douce. Ce sont les Chinois qui ont perfectionné la culture de ces perles. Les moules qui les créent peuvent en fournir de 10 à 12 tous les deux ans. Elles coûtent donc beaucoup moins cher que les perles d’eau salée.

Des formes et des couleurs

Il existe huit formes de perles: ronde, semi-ronde, bouton, larme, poire, ovale, baroque (forme irrégulière) et baguée. Les perles peuvent être de différentes couleurs, selon la région du monde d’où elles proviennent. Les blanches sont les plus nombreuses et les plus connues, mais il en existe dans les tons de rose, de jaune, de bleu, de marron, de vert et de noir.

Combien ça coûte?

Le prix d’un bijou constitué de perles varie en fonction de plusieurs facteurs tels l’épaisseur du nacre ainsi que le poids, la brillance, la couleur, la forme et la symétrie de la perle. Il faut savoir aussi que la culture des perles est très difficile et demande une grande minutie; seulement 30 % des huîtres donnent des perles utilisables en joaillerie. À peine 1% des huîtres forment des perles parfaites, et il faut souvent examiner plus de 10 000 perles pour faire un seul collier! Alors que les perles d’eau douce sont assez abordables, il faut prévoir beaucoup plus pour les perles de culture d’eau salée . Aussi, plus nombreuses sont les perles, plus élevé est le prix du bijou . Les perles de Tahiti, quant à elles, sont dans une classe à part et coûtent environ 40 % plus cher que les autres perles.

Distinguer les vraies des fausses

Alors que certains ne jurent que par la sensation de la perle sur leurs dents, le test ultime est un peu plus simple à faire: en frottant deux véritables perles l’une contre l’autre, on devrait sentir un grincement attribuable aux minuscules imperfections (imperceptibles à l’œil nu) de toute création de la nature. Celles qui sont fabriquées en usine ont une texture parfaitement lisse.

L’entretien

Les perles nécessitent peu d’entretien, mais beaucoup de soin. Elles ont notamment horreur du parfum. Il faut donc s’asperger de sa fragrance favorite quelques minutes avant d’enfiler n’importe quel bijou composé de perles, sans quoi elles risquent de perdre leur éclat. Il faut aussi éviter de se mettre du fixatif à cheveux lorsqu’on sort nos perles. Par ailleurs, si on les porte peu souvent, il faut s’assurer de les retirer de leur écrin quelques fois par année pour les faire respirer. Il est également bon de les frotter avec un chiffon propre enduit d’huile d’amande douce une fois par année afin de préserver leur brillance. Enfin, il ne faut pas déposer les perles au milieu de notre coffre à bijoux, parmi les autres parures; leur texture fine exige qu’on les range dans leur boîte d’origine.

Source: http://www.moietcie.ca/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Scorpion
Soleil en Scorpion
29 degrés
Scorpion
Lune en Scorpion
25 degrés
Nouvelle Lune
Nouvelle Lune
29 jours

F A C E B O O K