20 09 2014

Les Françaises obsédées par la minceur


 

minceur  

Une enquête de l’Institut national des études démographiques (INED) a étudié et comparé la perception de la minceur sur quatre continents. La France fait partie des pays les plus obnubilés par cet idéal de minceur.

L’alimentation et l’activité physique ne sont pas les seuls déterminants de notre silhouette. Les normes de minceur pèsent aussi sur la balance. La vaste étude de l’INED rend compte de ces idéaux de corpulence et montre que ces perceptions diffèrent grandement d’un pays à l’autre. Pour les besoins de l’enquête, 20 000 personnes vivant dans 13 pays situés sur 4 continents ont été interrogés sur leurs idéaux féminin et masculin. Ils les ont indiqués en choisissant les silhouettes d’hommes ou de femmes sur deux échelles de silhouettes.

Certains pays plébiscitent fortement la minceur comme idéal de corpulence. C’est le cas de la Slovaquie, la Bulgarie, la France, Israël et les Philippines. La France, précise le rapport, occupe une place singulière car les femmes ont tendance à valoriser la minceur (53 %d’entre elles) à la différence des hommes qui ne sont que 37 % à préférer les femmes minces. Et les hommes, comment les aime-t-on ? 62 % des Français, tous sexes confondus, préfèrent les hommes corpulents.

Si la minceur féminine est à la mode en France, certaines populations aiment les femmes plus rondes mais penchent pour les hommes minces. Cet idéal inversé se retrouve en Uruguay, en Autriche et au Mexique.

Autre cas de figure constaté, des pays où l’idéal de corpulence est le même pour l’homme et la femme. En Irlande, par exemple, on aime la corpulence tandis qu’en Corée du Sud on valorise la minceur.

6 Françaises sur 10 veulent mincir

« Ce qui est intéressant, c’est de s’apercevoir que l’idéal de corpulence n’est pas le même partout, souligne Thibaut de Saint Pol, sociologue à l’Ecole Normale supérieure de Cachan et co-auteur de l’étude. En France, nous avons une pression très forte de la minceur chez les femmes, et nettement moindre chez les hommes. En Irlande ou en Nouvelle Zélande, l’idéal de minceur est assez peu valorisé par les hommes et par les femmes », affirme Thibaut de Saint Pol, sociologue à l’Ecole Normale supérieure de Cachan et co-auteur de l’étude.

Quand ces idéaux sont éloignés de la réalité, ils créent des insatisfactions. La France, cette obsédée de la minceur, est le pays après la Corée du Sud où on est le plus exigeant envers sa silhouette. Six Françaises sur dix déclarent vouloir perdre du poids.

Source: http://www.topsante.com/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Balance
Soleil en Balance
5 degrés
Bélier
Lune en Bélier
6 degrés
Pleine Lune
Pleine Lune
15 jours

F A C E B O O K