23 08 2014

Les Français favorables à la e-santé !


 

Les-Francais-favorables-a-la-e-sante-!_exact441x300  

La majorité des Français sont disposés à entrer dans l’ère de la médecine numérique. Ils sont prêts à consulter leur médecin par mail pour des questions bénignes de santé, pour une maladie chronique et même pour un suivi post-opératoire et à mettre en place leur dossier médicale personnel, d’après un sondage réalisé par BVA pour la fédération d’entreprises Syntec numérique.

Les Français favorables à la e-santé !

Les trois quarts des Français déclarent être favorables à la mise en place d’un nouveau système de consultation médicale virtuelle.
83 % sont même disposés à être suivis « électroniquement », (par sms, mail, vidéoconférence) pour une maladie chronique, et 82 % pour un suivi post-opératoire. 76% d’entre eux sont favorables à changer leur mode de consultations médicales et souhaitent volontiers communiquer régulièrement par mail ou SMS avec leur médecin traitant pour leurs problèmes de santé bénins ne nécessitant pas d’auscultation. Dans ce cas pratique, la majorité des Français (51%) sont prêts à ce changement «même sans rendez-vous physique préalable ». Pour tous les autres cas de figure, ils établiront une relation électronique qu’après avoir eu préalablement un rendez-vous physique avec le praticien concerné.

Les Français pour le dossier médical personnel

En effet, 85% d’entre eux plébiscitent le dossier électronique (DMP ou « Dossier Médical Personnel»,) et sont prêts à l’alimenter sans restriction. Et plus de six Français sur dix (62%) seraient même prêts à y mettre absolument tous leurs examens et consultations médicales. Une personne sur quatre (23%) serait un peu plus méfiante et préféraient ne faire figurer que ses données médicales les moins sensibles comme par exemple ses antécédents médicaux.
D’après ce sondage, 14 % des sondés se montrent assez hostiles à la mise en pratique du dossier médical électronique, 7% ne souhaitant y voir figurer que des informations non médicales de base (tailles, poids, groupe sanguin). 7 % déclarent ne pas vouloir de DMP.
Bonne nouvelle, les séniors sont nettement plus favorables à alimenter sans réserve leur dossier (74% des plus de 65 ans) que les plus jeunes (54% des 15-34 ans).

Cette enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 1 021 personnes représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus pour la fédération d’entreprises Syntec numérique et a été diffusé par 20 minutes, 01net et BFM Business.

Source: http://www.topsante.com/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Sagittaire
Soleil en Sagittaire
25 degrés
Sagittaire
Lune en Sagittaire
16 degrés
Nouvelle Lune
Nouvelle Lune
28 jours

F A C E B O O K