31 07 2013

Les différents usages de l’acide hyaluronique


 

Le rat-taupe nu fait le buzz dans les médias et la communauté scientifique parce qu’il détiendrait la clé d’un traitement anti-cancer. Cette immunité exceptionnelle lui viendrait d’une molécule, l’acide hyaluronique. Une substance déjà connue du grand public pour ses propriétés particulières. Petite piqûre de rappel.

hydrauliquejuste  

L’acide hyaluronique dans la médecine
L’acide hyaluronique est naturellement fabriqué dans l’organisme mais sa concentration diminue avec l’âge. Dans le derme, cette molécule fait partie intégrante de la matrice extracellulaire, le « matelas » qui garantit l’hydratation, la fermeté et l’élasticité de la peau. Il amortit les chocs au niveau du derme et assure une peau rebondie.
L’acide hyaluronique remplit aussi un rôle de lubrification et de protection des cartilages articulaires, et se retrouve autour des articulations et dans le globe oculaire.
Dès les années 70, on exploite ses propriétés en chirurgie ophtalmique notamment pour les traitements du glaucome ou les opérations de la cataracte où il favorise la cicatrisation des tissus. Aujourd’hui encore, l’acide hyaluronique entre dans la composition de collyre pour hydrater la cornée.

Cet agent lubrifiant est également utilisé dans les traitements de l’arthrose du genou.
Autre application moins connue, les pastilles de la gorge. En cas d’irritation ou d’extinction de voix, l’acide hyaluronique hydrate et adoucit la gorge. Enfin, cette molécule entre dans la composition de certains médicaments contre les aphtes.

L’acide hyaluronique, dans la cosmétique
Dans le monde de la beauté, on ne le présente plus. Actif star vanté pour ses vertus hydratantes et repulpantes, l’acide hyaluronique se répand dans l’univers cosméto dès les années 90. Il devient LA solution anti-âge miracle pour compenser la perte naturelle d’acide hyaluronique (dès 40 ans, sa présence diminue, ce qui entraîne le vieillissement cutané, ndlr) dans le derme et donc combler les rides.

Les crèmes à base d’acide hyaluronique. Dans les crèmes, il sert d’agent hydratant ou d’agent anti-âge, suivant la formulation utilisée. Dans sa version la plus courante, l’actif a un haut poids moléculaire ce qui signifie qu’il ne pénètre pas en profondeur dans le derme. Il agit en surface pour hydrater et lisser la peau.
Moins courantes et plus coûteuses sont les crèmes « anti-rides » ou « stimulantes ». Là, le principe actif pénètre bien dans le derme et stimule l’activité cellulaire pour repulper la peau.

Les injections. Ces dernières années, l’acide hyaluronique est très couru en médecine esthétique. Les praticiens l’injectent sous forme de gel dans le derme afin de combler les rides et de redessiner les volumes de différentes zones du visage (sillon naso-génien, bouche, pommettes, front etc) ainsi que les mains et le cou.

Les compléments alimentaires à l’efficacité non prouvée
Plusieurs marques ont développé des compléments alimentaires. L’acide hyaluronique est associé à la vitamine C et d’autres actifs comme le collagène. Les gélules prises chaque matin sont censées apporter un coup d’éclat à la peau et lui redonner l’élasticité et l’hydratation dont elle a besoin. Mais ses promesses commerciales n’ont encore été confirmées par aucune étude scientifique. Pour les dermatologues, rien ne prouve que l’acide hyaluronique par voie orale arrive au niveau du derme. Les crèmes et les injections restent ce qu’il y a de plus efficace.

Source: http://www.topsante.com/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Sagittaire
Soleil en Sagittaire
25 degrés
Sagittaire
Lune en Sagittaire
16 degrés
Nouvelle Lune
Nouvelle Lune
28 jours

F A C E B O O K