14 10 2013

Le cancer tue mais il a aussi un coût


 

Le-cancer-tue-mais-il-a-aussi-un-cout_exact441x300  

Hospitalisations, soins mais aussi congés maladie et décès prématurés : des chercheurs britanniques ont évalué pour la première fois le coût économique du cancer. En 2009, il a représenté près de 17 milliards pour la France.

Pour la première fois, des chercheurs se sont penchés sur le « le fardeau économique du cancer pour l’Union Européenne ». Dans une étude publiée aujourd’hui dans la revue médicale spécialisée The Lancet Oncology,les chercheurs de l’Université d’Oxford, en Grande-Bretagne, dévoilent qu’en 2009 (année la plus récente où des chiffres complets étaient disponibles), le cancer a représenté un coût de 126 milliards d’euros pour l’Europe, dont les deux-tiers pour les quatre pays européens les plus peuplés : l’Allemagne, l’Italie, la France et la Grande-Bretagne. Rien que pour la France, le « fardeau économique du cancer » a représenté de 17 milliards.

« Le coût des traitements ne représente que 27% de la dépense de soins. En fait, 60% de ce fardeau économique concerne les dépenses en dehors du champ de la santé : journées de travail perdues en raison des congés maladie ou des incapacités au travail, heures de soins prodigués au malade par les proches, ou encore les pertes en productivités attribuées aux décès prématurés » expliquent les chercheurs britanniques.

Le cancer du poumon est le plus coûteux

Les quatre cancers les plus fréquents en Europe sont le cancer du poumon, le cancer du sein, le cancer du côlon et le cancer de la prostate. Ensemble ils représentent 44% des dépenses totales liées au cancer. Mais c’est le cancer du poumon qui reste globalement le plus coûteux (15% du total des dépenses), en raison surtout de sa forte mortalité. Le cancer du sein, quant à lui, représente la plus grosse part des journées de travail perdues après le cancer (19%).

En moyenne, l’Union européenne dépense l’équivalent de 102 euros par citoyen pour les dépenses de santé sur le cancer. Mais il y a de fortes disparités d’un pays à l’autre avec 16 euros par personne en Bulgarie , 97 euros en France et 184 euros au Luxembourg.

Les chercheurs britanniques pensent que leurs chiffres sont encore sous-estimés car les statistiques européennes de santé ne tiennent pas compte des soins palliatifs, des traitements de support ni même des adaptations de domicile qui sont parfois nécessaires pour assurer le suivi des soins.

Source: http://www.topsante.com/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Sagittaire
Soleil en Sagittaire
24 degrés
Balance
Lune en Balance
28 degrés
Dernier Croissant
Dernier Croissant
24 jours

F A C E B O O K