10 01 2015

La maternité, seule « carrière » possible pour les femmes selon un ministre turc


 

maternite  

Nouvelle polémique en Turquie. En visite dans les maternités d’Istanbul, le ministre de la Santé Mehmet Müezzinoglu a déclaré que la maternité devait être au centre des préoccupations de la femme. Des propos violemment critiqués sur les réseaux sociaux.

Le mois dernier, le président turc Recep Tayyip Erdogan avait déjà déclenché la colère des internautes en exprimant lors d’un discours pour le moins rétrograde que la femme ne pourrait jamais être l’égale de l’homme. «  »Notre religion [l’islam] a défini une place pour les femmes : la maternité », avait-il alors déclaré avant d’ajouter « ​Leur caractère (aux femmes) , leurs habitudes et leur physique sont différents. Vous ne pouvez pas mettre sur un même pied une femme qui allaite son enfant et un homme. Vous ne pouvez pas demander à une femme de faire tous les types de travaux qu’un homme fait, comme c’était le cas dans les régimes communistes ; c’est contraire à leur nature délicate. »

Mais voilà qu’aujourd’hui la polémique prend une nouvelle ampleur suite aux propos tenus cette semaine par son ministre de la Santé, Mehmet Müezzinoglu. Comme le rapporte le journal Le Monde, celui-ci se trouvait en visite dans plusieurs maternités de la ville d’Istanbul le 1er janvier lorsqu’il a annoncé face aux médias que « les mères ne doivent pas mettre d’autres carrières que celle de la maternité au centre de leur vie. » Il a ensuite ajouté : « Elever des nouvelles générations doit être au centre de leurs préoccupations. » ​

De vives réactions
Bien entendu, il n’a pas fallu beaucoup de temps avant que ces déclarations ne soient commentées sur les réseaux sociaux. Elif Safak, écrivaine primée d’origine turque a immédiatement réagi sur son compte Twitter. « La maternité n’est pas une ‘carrière’ .Les femmes Turques doivent décider par elles-mêmes de leur chemin dans la vie », a-t-elle écrit quand une députée, Aylin Nazliaka, proposait quant à elle au ministre de simplement « arrêter de parler ». Les critiques, plus ou moins violentes, surgissent de partout depuis jeudi.

Loin de vouloir calmer les esprits, Mehmet Müezzinoglu n’a rien trouvé de mieux que de confirmer sa position en expliquant de nouveau que « la maternité n’est pas une carrière ouverte à tous […] c’est une carrière indiscutable et sacrée. » Alors qu’une étude a récemment démontré que les hommes utilisaient de moins en moins de mots péjoratifs à l’encontre des femmes, il semblerait que cette tendance ne s’exprime pas encore partout dans le monde ….

Source: http://www.aufeminin.com/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Scorpion
Soleil en Scorpion
3 degrés
Sagittaire
Lune en Sagittaire
23 degrés
Premier Croissant
Premier Croissant
4 jours

F A C E B O O K