16 10 2014

La fécondation in vitro (F.IV)


 

fiv1  

Cette technique permet, lorsque la fécondation par voie naturelle ne se fait pas,
de pouvoir déclencher une fécondation artificielle en laboratoire.
Cette assistance médicalisée à la procréation (AMP) est une des plus pratiquées.
Elle permet à de nombreux couples ayant des problèmes de stérilité de devenir parents.

Pour qui ?
Destinée au début aux patientes ayant les trompes obstruées ou n’ayant pas
de trompes. Aujourd’hui cette technique s’est étendue à d’autres pathologies
liées à l’infertilité féminine comme l’endométriose, les troubles d’ovulation mais aussi
des cas de fertilité inexpliqués.L’infertilité masculine peut aussi bénéficier de cette
technique qui intervient pour des problèmes de qualité ou de quantité de sperme.

Comment ça marche ?
Ceci consiste à faire se rencontrer un ovule et des spermatozoïdes en laboratoire où ils seront placés dans un tube en verre, d’où l’appellation in vitro ou très communément: bébé-éprouvette

1) On débutera par stimuler la patiente en lui injectant quotidiennement des hormones afin de pouvoir obtenir plusieurs ovules pour augmenter les chances de fécondation.

2) Quand les follicules auront atteint une taille suffisante et que le taux d’oestradiol sera satisfaisant, on déclenchera l’ovulation par injection d’hormone la HCG.
36 heures plus tard les follicules seront ponctionnés par voie vaginale et sous anesthésie.

Au laboratoire
Après avoir recueilli le sperme, une sélection des spermatozoïdes les plus vigoureux sera effectuée pour optimiser les chances de fécondation. Les ovules seront ensuite placés dans une solution nutritive auquel on ajoutera le sperme pour que la fécondation puisse avoir lieu. L’ensemble est laissé en incubation pendant 18 heures, les œufs seront transférés et étudiés pendant une quarantaine d’heures.

Le transfert
Si la fécondation a été au rendez-vous, on décidera de transférer un ou plusieurs embryons cela dépendra de votre décision et celle de l’équipe médicale.(précisons que le choix de vous transférer plusieurs embryons augmente le risque de naissance multiple). Il sera réaliser à l’aide d’un cathéter souple et fin, cette intervention nécessite aucune anesthésie car elle est absolument indolore.

Il y a-t-il des complications ?
Comme pour toute intervention, des complications peuvent survenir. Ceci dit, elles sont excessivement rares. Citons néanmoins les deux principales:

Le syndrome d’hyperstimulation ovarienne:
Qui est un rejet à la stimulation de l’ovaire.

La grossesse multiple (des jumeaux)
Car si pour augmenter vos chances de grossesses vous optez pour le transfert de plusieurs embryons, vous augmentez aussi vos chances d’avoir une grossesse à risques.

Source: http://www.enceinte.com/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

l e s    p l u s    p o p u l a i r e s

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Vierge
Soleil en Vierge
2 degrés
Balance
Lune en Balance
26 degrés
Nouvelle Lune
Nouvelle Lune
1 jour

F A C E B O O K