5 11 2013

La carotte super antiâge !


 

carotte  

Si le bêta-carotène qu’elle contient a la réputation de donner bonne mine, la carotte joue aussi un rôle clé pour préserver la santé de nos yeux et de nos artères.

La carotte, une racine étonnante

La carotte (Daucus carota) est une racine étonnante par son aptitude à préserver notre organisme des toxines. Son fort taux de bêta-carotène (provitamine A), un puissant antioxydant, protège nos cellules contre les radicaux libres. De leur côté, ses fibres insolubles capturent les substances toxiques et facilitent leur élimination. Autant dire que, pour prévenir les maladies cardiovasculaires, les cancers et garder une peau saine, c’est une reine ! Et ce n’est pas tout, car la belle a plus d’un tour dans ses fanes.

La carotte permet de lutter contrele vieillissement oculaire

Le bêta-carotène de la carotte entretient les photorécepteurs (cellules) de notre rétine, chargés de convertir l’énergie lumineuse en influx nerveux. Il est, entre autres, le garant d’une bonne vision nocturne. De plus, il aide à prévenir la cataracte ou la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), une détérioration d’une petite zone de la rétine entraînant une perte progressive de la vision centrale. «Manger des carottes trois ou quatre fois par semaine est suffisant pour répondre à ce besoin, estime Franck Dubus, sauf carence avérée. Il faudrait alors en manger une fois par jour, pendant deux à trois semaines.»

La carotte soigne les diarrhées de l’enfant et la constipation

«La carotte contient tous les éléments nécessaires pour redonner des forces aux bébés qui ont la diarrhée, souligne notre expert. Riche en minéraux et en sucres, elle exerce également une action anti-inflammatoire sur la muqueuse intestinale. Enfin, grâce à la pectine (mucilage), elle absorbe l’eau présente dans l’intestin en la “gélifiant”, stoppant ainsi la diarrhée.» Contre la constipation, ce sont ses fibres insolubles qui la rendent particulièrement efficace, car elles ramollissent les selles. Les mucilages jouent alors un rôle lubrifiant et facilitent leur élimination.

La carotte aide à prévenir le cancer…

L’effet protecteur du bêta-carotène sur les tumeurs est connu depuis des années. Par ailleurs, la présence de fibres insolubles favorise la capture de substances comme les dérivés nitrés issus de l’alimentation, impliqués dans l’apparition des cancers. Consommer deux à quatre portions de carottes par semaine permettrait de réduire de 40% le risque de développer un cancer du poumon. Elles feraient aussi la différence dans l’apparition des cancers de la vessie et du sein.
… et les accidents cardiovasculaires
Une consommation régulière réduirait de 60% le risque d’accident vasculaire. «En limitant l’action des radicaux libres, ses antioxydants ont un effet protecteur sur la paroi des vaisseaux sanguins», explique Franck Dubus. Les fibres insolubles, elles, réduisent l’entrée dans l’organisme du sucre et celle du cholestérol, susceptible d’obstruer les artères. «Son bon dosage en antioxydants la rend intéressante, note Franck Dubus. Car, en excès, ils peuvent se transformer en pro-oxydants.»

Source: http://www.topsante.com/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Scorpion
Soleil en Scorpion
29 degrés
Scorpion
Lune en Scorpion
25 degrés
Nouvelle Lune
Nouvelle Lune
29 jours

F A C E B O O K