6 11 2013

Hyperactivité : y a-t-il trop de diagnostics ?


 

Hyperactivite  

Selon un article publié dans le British Medical Journal, le nombre de patients traité pour hyperactivité a fortement augmenté ces 5 dernières années dans les pays européens. La faute à une définition élargie du trouble déficitaire de l’attention.

Dans un article publié dans le très sérieux British Medical Journal et intitulé « Hyperactivité : fait-on plus de mal que de bien ? », des médecins nééerlandais alertent le milieu médical sur le nombre croissant d’enfants traités pour hyperactivité ou troubles déficitaires de l’attention (TDAH). Selon les auteurs de cette étude, qui n’hésitent pas à parler de « sur-traitement », le nombre de prescriptions pour hyperactivité a doublé chez les enfants et quadruplé chez les adolescents du Royaume-Uni entre 2003 et 2008, il a également doublé aux Pays-Bas entre 2003 et 2007 et augmenté de façon continue aux États-Unis entre 1996 et 2008 (essentiellement chez les adolescents de 13 à 18 ans). Or, le principal traitement pour prendre en charge un trouble du déficit de l’attention est le méthylphénidate (plus connu sous le nom de Ritaline), un médicament proche des amphétamines dont les « bénéfices à long terme restent mal connus », relèvent les auteurs de cette étude qui considèrent qu’un grand nombre d’enfants souffrant d’un trouble de l’attention modéré ne devraient pas relever de ce traitement.

La prescription de Ritaline sous surveillance

En France, la prise de la Ritaline reste encore limitée car elle est extrêmement contrôlée et surveillée : la prescription initiale et les renouvellements ne peuvent être faits que par des spécialistes en neurologie, psychiatrie ou pédiatrie. Mais l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a malgré tout qu’environ 10% des prescriptions sont faites par des médecins généralistes et que l’usage du médicament est « en constante croissance », avec une hausse de 71% du nombre des utilisateurs entre 2005 et 2011. C’est pourquoi l’agence vient de vient de publier une brochure d’information à destination des patients et de leur entourage afin de les alerter sur les éventuels effets indésirables du médicament.

Source: http://www.topsante.com/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Balance
Soleil en Balance
27 degrés
Balance
Lune en Balance
9 degrés
Nouvelle Lune
Nouvelle Lune
27 jours

F A C E B O O K