24 08 2014

Désir: Décryptez les signes!


 

 

On s’empourpre, on est sans voix, on se rapproche… Sous l’effet de notre désir, notre comportement change. Y prêter attention nous permettra de vivre des plaisirs plus intenses.

1. Ne le cachez plus!

Séduite, tentée ? On aimerait bien se jeter à l’eau pour un moment de folie mais… Oh ! là ! On se calme, on veut rester digne ! «Beaucoup de femmes refoulent ainsi leur désir », reconnaît la sexologue Ghislaine Paris. « Elles tentent de cacher leur émoi et finissent par ne plus y être attentive, ce qui inhibe, à terme, leur plaisir en faisant l’amour ».

« La nature ne fait rien par hasard et tous les signaux émis par le corps dans ces moments-là participent d’une authentique parade amoureuse », confirme le psychiatre Patrick Lemoine.

«Inconsciemment, l’être désiré les perçoit et sait qu’il peut prendre des initiatives.» Prête à les assumer ? On vous aide à décoder les signes extérieurs de votre désir pour mieux en user.

2. Pourquoi je rougis?

C’est la dopamine, « la molécule du plaisir », qui vous joue ce nouveau tour. « Sous l’effet de l’excitation sexuelle, les vaisseaux se dilatent et le “coup de sang” affleure à la surface de la peau jusqu’à faire gonfler les lèvres », explique Ghislaine Paris. L’expression « rougir comme une jeune fille » ne saurait d’ailleurs mentir, car le phénomène envoie le même signal de jeunesse et donc de séduction.

Une petite astuce:
Renforcez subtilement cet effet pour mieux le canaliser avec une touche de blush ou un peu de rouge à lèvres. Dans tous les cas, n’ayez pas honte de vos couleurs.
Et sachez-le, moins vous focaliserez sur le phénomène, moins vous rougirez, et plus vous vous sentirez à l’aise avec l’autre.

3. Des signaux… plus intérieurs

Une vague de chaleur vous envahit et gagne votre ventre, vos lèvres, le vagin. Une humidité se crée… C’est moins visible, mais c’est pourtant très présent. L’hormone de plaisir, la dopamine permet, en effet, un afflux de sang et engendre une lubrification qui facilite les rapports sexuels.
La relation à l’autre est donc loin de se tisser uniquement dans la tête. Elle se vit bien dans le corps aussi.
Et s’il ne se passe vraiment rien, prêtez peut-être davantage attention à tous les premiers signes de votre désir.

4. Vos yeux à livre ouvert

« L’émotion déclenche une réaction hormonale (blocage de l’acétylcholine, un neuromédiateur) qui provoque un élargissement des pupilles. Simple réflexe archaïque pour informer subtilement le partenaire potentiel de sa disponibilité », explique Patrick Lemoine.
Les belles de la Rome antique ne s’y trompaient pas et mettaient des gouttes de belladone pour renforcer l’effet: la dilatation des pupilles est une des manifestations de l’excitation sexuelle.

Une petite astuce:
Maquillez-vous, car les ombres à paupières agrandissent le regard et permettent de faire ressortir les pupilles. La sexologue Ghislaine Paris vous invite aussi « à ne pas détourner les yeux pudiquement.
Car en assumant votre désir, vous le laissez peu à peu gagner du terrain en vous ».
Avec votre conjoint, restez un long moment les yeux dans les yeux avant de prendre votre roman ou d’éteindre la lumière.

5. Un besoin de se rapprocher

Habituellement, on serre la main de loin, on s’embrasse vaguement pour se dire bonjour. Mais là, tous les prétextes sont bons: on touche son bras pour lui raconter quelque chose, on se tient plus près dans l’ascenseur…
Votre périmètre intime cède du terrain pour vous rapprocher l’un de l’autre.
Une émotion particulièrement intense à la naissance d’une histoire, mais les couples unis connaissent aussi de tels instants.

La petite astuce:
« Surtout, ne fuyez pas !, conseille Ghislaine Paris, n’étouffez pas votre désir. » C’est même le moment de jouer de tous les signes extérieurs de votre excitation.
Vos yeux se voilent ? Parfait, ne regardez pas au loin. Vos joues se colorent ? Très bien, gardez la tête haute, vous êtes belle.
Surtout, restez proche, pour être, qui sait, bientôt dans ses bras !

6. Votre voix lui dit tout

Si on vous enregistrait quand vous vous exprimez, sous l’effet du trouble, vous ne reconnaîtriez peut-être pas votre voix. Elle tremble légèrement, s’adoucit et, si vous vous laissiez aller, on n’entendrait plus qu’un doux murmure. « La noradrénaline (un neuromédiateur) brouille encore les pistes.
Si votre timbre devient plus aigu, vous envoyez à l’autre un message de jeunesse et de fraîcheur qui vous rend désirable.
Ce qui attire “inconsciemment” les hommes, c’est une partenaire capable de porter leur descendance ! », explique le psychiatre. Si votre voix devient plus chaude, plus grave, « cela séduit aussi les hommes, mais pas pour les mêmes raisons », précise encore Patrick Lemoine.
Car il s’agit là d’une voix d’après l’amour, celle d’une femme qui a de l’expérience.

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Sagittaire
Soleil en Sagittaire
23 degrés
Sagittaire
Lune en Sagittaire
4 degrés
Dernier Croissant
Dernier Croissant
27 jours

F A C E B O O K