2 09 2014

Crème Anti-Cellulite : la caféine, star des actifs minceur


 

 

Presque toutes les crèmes amincissantes renferment un actif clé : la caféine. Comment ça marche ? À quelle dose ? Et comment choisir celle qui nous conviendra le mieux. Les réponses de nos spécialistes.

1. C’est quoi la caféine ?

Il s’agit de la même molécule que dans le café. Elle existe dans d’autres plantes (thé, maté, guarana, cacao). Le guarana et le thé en contiennent le plus. Et il y a plus de caféine dans le thé que dans le café. Mais comme les tannins du premier modifient sa biodisponibilité au niveau des intestins, le thé est bien moins excitant et stimulant que le café.

Elle est extraite du café ?
La caféine peut être fabriquée par synthèse ou extraite du végétal. Quand c’est le cas, on l’obtient lors de la décaféinisation du café. Quel que soit le procédé, la molécule est la même et son activité biologique l’est aussi. Reste que lorsqu’elle est synthétisée, elle l’est très facilement et coûte moins cher.

Comment agit-elle dans un soin minceur ?
La caféine entraîne une cascade d’actions qui aboutissent à faciliter le déstockage des cellules adipeuses (lipolyse), inhiber le stockage du glucose et freiner la multiplication de ces cellules graisseuses.

La texture d’une crème, c’est important ?
Oui, car la crème doit être agréable à utiliser. Faute de quoi, elle restera sur l’étagère de la salle de bains ! Formuler un soin à la caféine n’est pas chose aisée, cette dernière devant être « biodisponible », c’est-à-dire capable de pénétrer dans les couches de la peau.

Le plus souvent, la texture est légère comme une émulsion un peu gélifiée, assez moelleuse pour pouvoir être massée, sans être grasse non plus (il faut pouvoir s’habiller très vite aussitôt après !). Ces soins peuvent aussi être formulés comme un lait pour le corps, avec moins d’ingrédients hydratants et plus d’ingrédients « minceur».

2. À quelle dose est-elle efficace?

La caféine est le plus souvent présente entre 3 et 5 %, ce qui est un bon dosage. Quand il s’agit de ses dérivés, le pourcentage peut être plus important.
Mais « il n’y a pas vraiment de dose idéale, explique Bernard Fabre. Et on peut donc avoir des concentrations très différentes d’un produit à l’autre. Le problème est plutôt celui de la biodisponibilité, car la caféine est un actif qui pénètre difficilement au niveau de la peau. »

Comment pénètre-t-elle dans la peau ?
« Si on n’a pas le bon excipient (substance dans laquelle la caféine est incorporée), elle risque de ne pas pénétrer et donc d’être inefficace, quelle que soit la dose », poursuit Bernard Fabre. Il faut donc adapter la galénique du soin (sa formule), de manière à ce que la caféine soit la plus assimilable possible par la peau.
Mais encore faut-il que la molécule arrive jusqu’au tissu adipeux… Pour cela, « les actifs peuvent être “aidés”, soit par de l’alcool (gel hydroalcoolique), qui favorise la pénétration, soit par des liposomes, sortes de petits véhicules qui amènent les actifs jusqu’à la cible. Ils sont alors encapsulés », explique Jean-Claude Le Joliff.

Cet actif passe-t-il dans le sang ?
Les adipocytes (cellules graisseuses) sont situés au niveau de l’hypoderme, donc très profonds dans la peau. Cette couche étant vascularisée, il y a donc une pénétration et vraisemblablement un passage de la caféine dans le sang. Mais rassurons-nous, les doses susceptibles de pénétrer dans les cellules graisseuses n’ont pas de lien avec les quantités absorbées lorsqu’on boit un café. En application cutanée, c’est toujours une plus faible proportion qui est utilisée.

3. Quand la caféine est associée à d’autres actifs, c’est mieux ?

Oui, de manière à avoir une action minceur complète.
La caféine, associée ou non à des substances appelées « fat burner » ou brûleuses de graisses, comme la créatinine et les dérivés issus du café, du thé vert ou du guarana, a une action de lipolyse, c’est-à-dire qu’elle permet de déstocker les adipocytes.
Mais une fois ces amas graisseux «déstockés», il faut les éliminer (ce que ne fait pas la caféine). Il est donc recommandé d’avoir un ou plusieurs ingrédients dans les crèmes anticellulite qui vont favoriser le drainage, stimuler l’élimination, afin de se débarrasser des acides gras de l’organisme.

Quels sont les actifs qui lui sont souvent associés ?
– De l’acide hyaluronique ou du rétinol qui aident à restructurer les tissus cutanés et conjonctifs, les fibres, les vaisseaux, car ils sont malmenés par les adipocytes gonflés à l’excès.

– Des actifs drainants pour lutter contre la rétention d’eau. En fait des plantes ou des extraits végétaux qui améliorent la circulation (lierre, ruscus, petit houx).

– Des actifs qui intensifient les échanges et favorisent l’élimination des déchets (fucus, algues).

– De l’alcool parfois, car la caféine n’étant pas soluble dans l’eau, il en faut éventuellement un peu pour l’aider à pénétrer dans l’épiderme. Mieux vaut s’en passer si vous avez la peau sèche ou sensible.

Toutes les crèmes à la caféine se valent-elles ?
« Non, car elles ne contiennent pas toutes la même dose de caféine, et leur galénique (formulation, texture…) n’est pas la même », explique J.-C. Le Joliff. Ce qui joue forcément sur la pénétration (ou non) des actifs, donc sur l’efficacité du produit.

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Lion
Soleil en Lion
2 degrés
Sagittaire
Lune en Sagittaire
12 degrés
Lune Gibbeuse Croissante
Lune Gibbeuse Croissante
10 jours

F A C E B O O K


Link

Recevez avec un apéritif dinatoire flunch Traiteur !