9 05 2014

Conseils pour écrire des contes de fées


 

Écrire des contes de fées est pour beaucoup un rêve d’enfant inassouvi. À l’âge adulte nombreux sont ceux à essayer d’écrire des contes de fées. Mais l’exercice est plus difficile qu’il n’y parait !

fairytale_kiss_prince_frog_magic  

Du nord au sud, les règles pour écrire des contes de fées sont pourtant toujours restées les même. Les contes de fée depuis les frères Grimm ou Perrault obéissent toujours à plusieurs règles d’or qu’il convient de respecter, si on veut réussir ceux-ci. Bien écrire vos contes de fées : mode d’emploi.

Le héros

Le héros est un personnage principal du conte de fée. Et, lorsqu’on veut écrire un conte de fée, il faut soigner celui-ci. Il peut-être un personnage d’un milieu modeste, servante, serviteur, ou de noble extraction, un prince par exemple. En général il fait preuve de courage mais pas toujours, il peut être avoir été puni et donc se révéler courageux par la suite. Les héros sont donc lorsqu’on veut écrire des contes de fées un élément primordial du conte.

Le méchant

Après le héros, il faut travailler la figure du méchant. Le méchant peut-être une sorcière, Baba Yaga, un méchant sorcier ou un ogre. C’est une figure centrale à coté du héros. Car sans lui le héros ne peut exister. Écrire des contes des fées sans la présence du méchant est très rare. Lorsque celui-ci n’existe pas, il est symbolisé par les éléments extérieurs qui représentent l’adversité.

Les épreuves

Le héros lorsqu’on veut écrire des contes de fées doit impérativement affronter une succession d’épreuve que le méchant lui impose. En général, les épreuves imposées au héros sont aux nombres de trois. Le héros a trois taches à accomplir. Mais on peut aussi en créer davantage. En effet écrire des contes de fées nécessite de respecter la trame général: le héros, le méchant, les épreuves. Mais on peut varier un peu les détails.

Les fées ou l’aide bienveillante

Écrire des contes de fées sans présence de celles-ci n’est pas envisageable. Les fées représentent l’aide extérieur bénéfique, le soutien apporté au héros. Lors de l’écriture de vos contes, vous n’êtes pas obligé d’inclure celles-ci. Mais vous devrez impérativement inclure un élément protecteur et bon à coté du héros.

Il était une fois

Vous avez commencé par les mots: il était une fois. Mais vous voilà à la fin de votre conte. La fin doit être heureuse et avoir un bon dénouement .Les contes de fées se terminent toujours bien, le votre ne doit y manquer. Au besoin, relisez les contes classiques et célèbres.

Source: http://www.utile.fr/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Scorpion
Soleil en Scorpion
3 degrés
Sagittaire
Lune en Sagittaire
23 degrés
Premier Croissant
Premier Croissant
4 jours

F A C E B O O K