9 08 2014

Comment perdre des calories ?


 

comment-perdre-des-calories  

Trouver les bons gestes qui donnent des résultats sur le long terme sans utiliser des moyens drastiques impossibles à tenir au quotidien et qui font peur (régimes, pilules, patchs, cures d’amaigrissement).

Voici comment alléger sa silhouette pour longtemps en deux temps trois mouvements ! Enfin presque…

Tout d’abord, sachez que tout surpoids est dû à un déséquilibre du bilan énergétique.

Ce qui se passe dans votre corps est très simple à comprendre:les apports caloriques sont supérieurs aux dépenses de l’organisme !

Donc, les filles, pour mincir durablement, il est nécessaire et d’une, de réduire ses apports caloriques en adoptant de bonnes habitudes alimentaires.

Et de deux : d’augmenter ses dépenses caloriques par de saines activités physiques.

Objectif number one : moins et mieux manger

Pour réussir à perdre des calories durablement, il faut se donner des objectifs raisonnables, ne pas supprimer tous les aliments susceptibles de faire grossir d’un seul coup ! Ne pas vouloir perdre 5 kilos en une semaine non plus…

Non seulement -effet boomerang oblige- ils reviendront aussi vite qu’ils sont partis, mais en ramenant un ou deux copains supplémentaires au passage.

La plupart des experts sont d’avis que perdre 5% à 10% de son poids initial est un objectif atteignable.

Donc, pour un poids de 60 kilos, un but cohérent serait 3 à 6 kilos. Afin de rester en bonne santé, l’idéal est de perdre un demi à un kilo par semaine.

Donc, pour une perte de 6 kilos, il faut envisager un programme d’au moins 2 mois.

Il faut viser une réduction de 500 à 1000 calories par jour, en mangeant moins, moins gras et moins sucré. Chère lectrice, sache pour ta gouverne qu’un kilo équivaut à 7.700 calories.

Ainsi un changement de 500 calories par jour, par rapport au besoin quotidien pour le maintien du poids, permet de maigrir d’un kilo par 2 semaines. Le plus simple est de se reporter aux notices, tous les aliments comportant sur l’emballage leur nombre de calories.

Donc, pour maigrir en douceur et de façon durable, on mange moins, mieux, et :

* On augmente son métabolisme de base
Le métabolisme de base correspond à ce que brûle l’organisme au repos, l’énergie nécessaire à la vie fondamentale des cellules (respiration, cœur, tonus).

Chose parfaitement injuste, il est parfaitement variable selon les individus, en fonction de l’âge, de la taille, du sexe (à nourriture égale, Jules ne grossit pas à la même vitesse et de la même manière que nous), de la capacité de chaque organisme à bruler les calories.

Nous avons toutes une « bonne » copine qui mange comme quatre sans jamais prendre le moindre gramme.

La bonne nouvelle, c’est que tout un chacun a la possibilité d’augmenter son métabolisme de base. Comment ? Et bien…

* On développe sa masse musculaire
Même au repos, le muscle reste actif et consomme beaucoup d’énergie. L’état de contraction minimal du muscle, appelé « tonus » nécessite des calories.

Donc, en plus des activités sportives que nous aborderons dans l’objectif number two, pour développer sa masse musculaire, musculation au programme.

* On mange
Mais si !!! Incroyable mais vrai, la digestion sollicite l’organisme et exige une vraie dépense énergétique. Donc, faire 4 à 5 petits repas par jour est bien mieux que 3 gros.

En plus des repas habituels que l’on prend soin d’alléger, on fractionne aussi sa journée par une collation à 11h et une autre à 16h (laitage + fruit !).

* On sélectionne ses aliments
Faut quand même pas rêver, même si on vient d’apprendre avec ravissement que l’on maigrit en mangeant… voir en rajoutant 2 repas dans la journée, on ne mange pas n’importe quoi ! Qu’est-ce qu’on mange justement ?

Tout le monde a déjà entendu mille fois que pour maigrir, il faut privilégier les protéines (viande blanche, poisson, œufs). Mais pourquoi ?

Et bien se sont les protéines qui, en charge de l’entretien de la masse musculaire, impliquent la plus importante dépense énergétique lors de leur digestion : 20 à 25 Kcal pour 100 Kcal (contre 3 Kcal pour les lipides, 5 Kcal pour les glucides).

Et puis, on préfère les aliments crus (pas la viande hein ! des salades, gazpacho, sorbets sans sucre…) et froids, plus difficiles à digérer et qui exigent eux aussi un surcroît d’effort de l’organisme.

On augmente sa consommation de fibres (fruits pas trop sucrés, mais surtout légumes verts) qui contribuent au sentiment de satiété.

Et même s’il est vrai que certains excitants augmentent les dépenses – une tasse de café consommée = accroissement de 15% des dépenses énergétiques dans les heures qui suivent- on en abuse pas !

* On s’expose à des variations de température
La cellule humaine ne peut vivre de façon prolongée qu’entre 36 et 41°C.

Lorsqu’elle est exposée à des climats plus froids, mais aussi plus chauds, l’organisme brûle naturellement des calories pour maintenir sa température interne stable malgré les variations externes.

Donc, pour maigrir durablement, sauna-hammam suivi d’une douche froide tu t’offriras régulièrement.

Douche écossaise (froid-chaud) à la maison tu ferras… avec Jules, oui si tu veux, tu partageras (le câlin qui ira avec = 250 calories dépensées s’il dure au moins 30 minutes, et oui Jules, 30 minutes le câlin… faut faire des efforts pour mincir !)

* On dort
C’est prouvé, archi-prouvé, en plus de faire vieillir, le manque de sommeil fait grossir ! Durant le sommeil, l’organisme met en place tout un processus de régénération des cellules qui implique une combustion calorique.

Alors, on dort son compte (7-8 heures par nuit). Et on ne mange pas de gras ou de sucre le soir, l’organisme sera obligé durant le sommeil d’aller taper dans ses réserves (dans les cuisses de préférence s’il te plait organisme…).

* On stresse
Mais oui…. C’est reconnu par les scientifiques, chez certains individus (club-plus-sélecte-que celui-du-Ritz dont tu ne fais pas partie mais ta copine qui ne grossit jamais quoi qu’elle engloutisse si !!!) un état nerveux prononcé favorise la combustion énergétique !

Mais toi, comme moi, quand tu stresses, tu grignotes des cochonneries (un paquet de Granolas au goûter par exemple, ou un pot de Nutella), et comme pour une grande majorité de gens, stresse est invariablement synonyme de prise de poids ! Alors, on évite.

Femmezine

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Sagittaire
Soleil en Sagittaire
28 degrés
Sagittaire
Lune en Sagittaire
28 degrés
Nouvelle Lune
Nouvelle Lune
0 jour

F A C E B O O K