10 11 2016

Changement d’heure : mode d’emploi pour se préparer à l’hiver


 

heure-hiver  

Dort-on une heure de plus ou de moins ? Chaque année, deux fois par an c’est la même rengaine, il faut remettre les pendules à l’heure. Cet hiver, on anticipe pour passer le cap en douceur.

« Pour vivre ce changement avec facilité et sérénité, il faut l’anticiper », nous explique Sabine Barrot (1) , sophrologue et membre de la Fédération Française de Sophrologie. « Lorsque des personnes me consultent en me disant : « C’est le casting de ma vie, le rendez-vous de ma vie, la compétition de ma vie… », je leur réponds toujours que le succès réside dans la préparation et l’anticipation. Ici, l’objectif n’est certes pas le même mais la démarche reste similaire », explique-t-elle.

3 conseils pour se préparer au changement d’heure :
– Ne pas avoir d’appréhension. Les perturbations engendrées par ce changement d’heure (sommeil, humeur, vigilance et bien-être) ne sont pas insurmontables.
– Avant la date butoir, on modifie nos habitudes en douceur : on recule un peu tous les jours l’heure de notre dîner, de 10, de 15, puis enfin de 20 minutes. On prend également le temps de se détendre.
– Se remettre à l’écoute de soi. Il est impératif d’être attentif aux besoins de son corps et de son esprit, de les écouter et de les comprendre.

On positive

Marie Bos (2), sophrologue et sophro-thérapeute nous conseille également de positiver, « de vivre ce changement comme une opportunité plutôt que comme une contrainte. De plus, ajoute-t-elle, il ne s’agit que d’une heure de décalage, aussi, l’organisme va pourvoir récupérer en quelques jours ».

3 conseils positifs pour garder le sourire :
– Une heure en plus ? On en profite pour se reposer plus longtemps ou pour faire autre chose que l’on n’aurait pas eu le temps de faire.
– On se connecte avec des sources de lumières et de chaleur puisque c’est ce dont on va être privé cet hiver.
– On réflechit à ce qui nous fait du bien et on n’hésite pas à en profiter pour se redonner du baume au cœur.

On prend soin de soi

Le froid empiète sur notre moral mais pas question de baisser les bras. « L’automne est la saison du confort et du cocon », nous informe Julie Lecureuil (3), sophrologue spécialiste de la relaxation et membre de la Société Française de Sophrologie. « C’est une période de chaleur familiale où notre manière de vivre est certes, différente mais pas moins positive ». Le secret ? « C’est de recharger les batteries sans culpabiliser de ne pas être aussi « actif » que pendant la saison d’été », conclut-elle.

3 coups de pouce :
– On prend le temps de s’étirer comme un chat au réveil, ainsi qu’après chaque coup de fatigue journalier.
– Bains chauds, bouillottes ou encore tisanes, en automne et en hiver, on repose notre système nerveux et notre corps.
– On en profite pour faire des activités créatives : reverie, dessin, couture, on s’offre de vrais moments de douceur intérieure.

On refait la déco

Oui, le thermomètre ne fait que baisser. Les terrasses sont rangées, les rues se vident et les jours raccourcissent. Par conséquent, on passe plus de temps à la maison. C’est donc le moment de modifier son intérieur pour en faire un cocon chaleureux et à son image. La sophrologue Julie Lecureuil nous invite à nous enrouler dans nos couvertures et à profiter des lueurs de nos bougies.

3 indispensables déco :
– Un plaid : indispensable pour s’enrouler dedans après une journée de travail harassante.
– Un tapis en laine tressée (idéal avec un parquet ou un sol en béton ciré).
– Des bougies disposées un peu partout dans les pièces pour redonner de la chaleur à vos soirées.

On se fait plaisir dans l’assiette

L’hiver c’est également le temps des soupes, des chocolats chauds et des raclettes entre amis.

3 ingrédients d’hiver :
– Le potiron : en velouté, en tarte, dans un risotto… C’est onctueux, c’est bon et c’est chaud.
– Les soupes maisons (au potiron ?) prisé par les tops. Car non, l’hiver n’est pas une excuse pour négliger les tendances.
– Noisettes, amandes, noix et autres fruits et légumes de saison que l’on décline à volonté.

On n’oublie pas de faire du sport

À moins d’être vraiment passionnée, on n’ira peut-être pas tous les soirs à la piscine… Mais d’autres alternatives existent pour ne pas stopper totalement son activité physique et rester en forme.

3 sports d’hiver sympas :
– Le skating ou le patin à glace : car patiner s’associe naturellement au froid et que c’est un plaisir, en plus d’être un parfait exercice pour les cuisses et les fesses.
– La gym suédoise : parfait combo pour garder la ligne avec des exercices différents et retrouver ses copines.
– Le jogging : car courir avec un équipement adapté – incluant des gants, un bonnet, une veste – c’est possible même l’hiver.

Chez soi, on se met en mode cocooning

De la laine, du cachemire, du mouton, du daim… Des matières agréables, douces et élégantes pour affronter le froid.

3 pièces pour être à l’aise chez soi :
– Un col roulé large, pour avoir l’impression de ne pas quitter son lit de la journée.
– Un legging en cachemire… Pour les soirs où il fait vraiment froid, que feu ronfle dans la cheminée et qu’on apprécie tout particulièrement ce qui passe à la télé.
– Des chaussettes casual, pour toujours rester au chaud.

Source: http://madame.lefigaro.fr/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Balance
Soleil en Balance
27 degrés
Balance
Lune en Balance
9 degrés
Nouvelle Lune
Nouvelle Lune
27 jours

F A C E B O O K