26 11 2014

Calvitie : on pourra bientôt faire repousser ses cheveux


 

Calvitie  

Depuis des années, les chercheurs tentent en vain d’apporter un remède à la calvitie des hommes. Jusqu’ici ils sont arrivés à la ralentir mais pas à l’inverser. La nouvelle tentative de chercheurs américains pourrait être la bonne.

Cela ne tient qu’à un cheveu. Si l’expérience des chercheurs de l’université de Columbia se vérifie chez les humains alors les dégarnis du monde entier pourront s’imaginer une nouvelle coupe.

Contrairement aux essais précédents, cette nouvelle technique testée sur des souris semble assez simple : des follicules pileux ont été recréés sur des souris à partir de cellules humaines cultivées en laboratoire. Le Dr Angela Chritianio, professeur de dermatologie à l’Université Columbia à New York, co-auteur de l’étude parue dans lesComptes rendus de l’Académie américaine des sciences, détaille le procédé : « Cette méthode permet de développer un grand nombre de follicules ou de régénérer les follicules existants en utilisant des cellules du derme papillaire provenant d’une centaine de donneurs de cheveux ».

Pour l’expérience, des cellules papillaires de sept personnes ont été cultivées en laboratoire. Au bout de quelques jours, elles ont été insérées entre le derme et l’épiderme d’un fragment de peau humaine avant d’être greffées sur le dos de souris. Cette greffe a permis dans cinq des sept tests, de faire pousser de nouveaux cheveux pendant au moins six semaines.

Démocratiser les greffes de cheveux

Chez les souris, ces cellules peuvent être facilement récupérées et réimplantées dans la peau d’un autre animal. Des tests supplémentaires sont nécessaires pour vérifier si cette technique peut fonctionner d’homme à homme. Le cas échéant, les débouchés seraient énormes, assure le chercheur : « Cette technique pourrait rendre la greffe de cheveux accessible à des personnes avec un petit nombre de follicules, chez les hommes comme chez les femmes, ou chez les sujets ayant souffert de brûlures ».

Les dons de cheveux au profit de la lutte contre la calvitie n’est pas pour demain. Les hommes qui désespèrent de voir pousser de nouveaux cheveux sur leur crâne lisse vont devoir s’armer d’un peu de patience. Les recherches doivent encore déterminer les propriétés intrinsèques des nouveaux cheveux, comme leur couleur, leur angle de pousse, leur emplacement sur la tête et leur texture.

Source: http://www.topsante.com/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Sagittaire
Soleil en Sagittaire
28 degrés
Sagittaire
Lune en Sagittaire
28 degrés
Nouvelle Lune
Nouvelle Lune
0 jour

F A C E B O O K