22 09 2014

Bricoler, c’est bon pour le cœur


 

Bricoler  

Bricoler, jardiner, laver sa voiture, ramasser des champignons… Toutes ses activités non sportives permettent de réduire de 30% les risques d’accidents cardiaques et cérébraux.

La sédentarité est en augmentation dans toutes les sociétés et pourtant même les activités les plus simples de la vie quotidienne comme le bricolage ou le jardinage protègent les personnes âgées des maladies cardiovasculaires et cérébrales.
Si les risques liés à sédentarité et au manque d’exercice physique sont bien établis pour la santé, les bénéfices des activités non sportives de la vie quotidienne sont encore assez mal compris.

Une nouvelle étude suédoise publiée dans the British Journal of Sports Medicine permet de mieux comprendre les bienfaits de ces activités de loisirs du quotidien.
Les chercheurs ont analysé les données médicales et évalué les accidents cardiovasculaires et le taux de mortalité de 4232 personnes de plus de 60 ans pendant 12 ans et demie. Les volontaires ont dû remplir un questionnaire précis sur leurs activités quotidiennes et le temps qu’ils passaient à pratiquer des activités non sportives comme le bricolage ou le jardinage.

« Une vie quotidienne généralement active, indépendamment du fait de pratiquer ou non de l’exercice régulièrement, est associée à la santé cardiovasculaire et à la longévité à ces âges », concluent les chercheurs. Les bénévoles non adeptes du sport mais pratiquant régulièrement le bricolage, le jardinage, et même la cueillette des champignons sont en meilleure santé que ceux qui passent beaucoup de temps assis.

En effet, d’après les analyses de l’étude, les chercheurs affirment que « les personnes ayant un niveau élevé d’activité physique, mis à part l’exercice proprement dit, avaient un risque de contracter une maladie cardiovasculaire (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral (AVC)) inférieur de 27% par rapport à celui des personnes inactives et un risque de décès de toutes causes réduit de 30% pendant la durée de l’étude. »
Ces nouvelles conclusions confortent celles d’une récente étude britannique sur les véritables conséquences de la sédentarité sur la santé. Michael Mosley, directeur de recherche de l’Université de Chester affirmait que « les avantages de la station debout sur la santé sont flagrants. En effet, les personnes actives vivent deux ans de plus que les sédentaires.

Et que « faire du sport présente de nombreux avantages pour la santé, mais que cela ne pourra pas réparer les dommages causés par la position assise prolongée. Notre corps a besoin d’être stimulé et de produire une activité musculaire quotidienne. Ce pourquoi il est essentiel de se rendre plus actif quotidiennement. »

Source: http://www.topsante.com/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Vierge
Soleil en Vierge
29 degrés
Verseau
Lune en Verseau
17 degrés
Lune Gibbeuse Croissante
Lune Gibbeuse Croissante
11 jours

F A C E B O O K