1 07 2014

Apprendre à extérioriser sa colère


 

La colère est une émotion. Elle fait réagir notre corps à un événement ou à un obstacle. Cette réaction est normale à condition d’apprendre à extérioriser sa colère.

couple_argue_problem_break_1

A la suite d’une dispute, d’une rupture ou d’une contrariété, la colère se réveille en nous. La faire disparaître n’est pas possible. Il faut la vivre pleinement pour qu’elle diminue petit à petit. Apprendre à extérioriser sa colère permet de ne pas la subir et de ne pas la faire subir à son entourage qui peut être effrayé. On peut arriver à s’en servir de manière positive selon les situations. C’est une forte énergie qui s’éveille en nous et qu’il faut maîtriser.

Les manifestations de la colère :
Selon les individus et le facteur déclenchant, elle peut avoir une intensité variable. Certains vont se mettre dans un état de rage terrible, d’autres vont l’intérioriser.
Il faut apprendre à extérioriser sa colère car elle peut avoir également des retentissements physiques tels que maux de tête, contractures ou grande fatigue.
Il faut à tout prix l’empêcher de devenir destructrice car elle peut conduire à la violence.

Comment utiliser cette énergie ? :
Il faut canaliser la colère pour ne pas que cette agressivité intense soit dirigée contre la première personne se trouvant face à vous à ce moment-là.
Chaque nouvel obstacle, chaque nouvelle contrariété ne va faire qu’augmenter la colère déjà présente et peut engendrer une violence irrépressible.
Avant d’en arriver à ces extrêmes, vous devez savoir vous en servir en utilisant cette force spectaculaire pour résoudre les situations problématiques.
Tout casser sur son chemin ne résoudra aucun problème et ne vous soulagera que temporairement. Il vaut encore mieux s’isoler pour réfléchir et user de quelques conseils pour apprendre à extérioriser sa colère.

Quelques conseils :
Pour laisser cette colère s’exprimer, vous avez plusieurs solutions dont la plus efficace est de loin le sport. Courir ou taper dans un punchingball vous défoulera et vous apaisera.
D’autres préfèreront des manifestations non physiques en écrivant leurs sentiments et leurs émotions jusqu’à s’en libérer.
Une lettre destinée à la personne responsable de sa colère peut être une bonne façon d’extérioriser sa colère.
Exprimer ses émotions à travers l’expression corporelle. Que ce soit au travers du théâtre, de la danse ou de la gymnastique sera salvateur pour quelques-uns.

En bref :
Tout est possible lorsque l’on est en colère : agressivité, violence, injures, dégradations.
Ne la subissez pas, apprenez à la reconnaître dès qu’elle se manifeste. Criez s’il le faut et utilisez ces quelques conseils pour la calmer.
Une fois la tempête apaisée le moment sera venu de dresser le bilan.
Faites le point pour qu’à l’avenir vous sachiez réagir rapidement. Extérioriser sa colère vous sera d’un grand secours.

Source: http://www.utile.fr/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,