6 10 2013

Apnée du sommeil : pourquoi la faire dépister ?


 

Apnee-du-sommeil-pourquoi-la-faire-depister_exact441x300  

Vous ronflez, vous êtes fatigué en vous réveillant le matin et vous somnolez facilement pendant la journée ? Peut-être souffrez-vous d’un syndrome d’apnée du sommeil. La Journée nationale de l’apnée du sommeil est l’occasion de faire le point sur cette maladie.

Organisée depuis de nombreuses années, la journée nationale de l’apnée du sommeil est devenue un rendez-vous pour alerter, informer et partager autour de l’apnée du sommeil. Maladie méconnue et pourtant insidieuse, l’apnée du sommeil toucherait entre 3 et 5% de la population française dont une grande majorité ne serait pas dépistée et donc pas traitée. Or, l’apnée du sommeil peut provoquer d’importants problèmes de santé, surtout si elle n’est pas diagnostiquée.

Apnée du sommeil : comment ça se manifeste ?

L’apnée du sommeil se manifeste par des arrêts involontaires de la respiration pendant que l’on dort. Ces pauses respiratoires (on est comme en apnée) durent entre 10 et 45 secondes et peuvent se reproduire plusieurs fois par heure, provoquant, à la longue, de graves conséquences sur la santé.

L’apnée du sommeil est due à un relâchement de la langue et des muscles de la gorge qui, par manque de tonicité, empêchent l’air de passer en obstruant les voies respiratoires. Dans un premier temps, ce manque d’oxygénation va vous empêcher d’avoir un sommeil réparateur. Vous allez vous lever en ayant la sensation de ne pas avoir dormi et vous souffrirez de somnolence ou de baisse d’attention pendant la journée.

Apnée du sommeil : pourquoi la dépister ?

L’apnée du sommeil est une maladie qui ne doit pas être prise à la légère. Outre la fatigue qu’elle entraine, elle peut en effet avoir de graves conséquences sur la santé. À long terme, la mauvaise oxygénation de l’organisme peut entraîner des troubles cardiaques, de l’hypertension artérielle et même des risques d’infarctus ou de cancer.

Par ailleurs, les personnes qui souffrent d’apnée du sommeil sont souvent attirées inconsciemment par une alimentation sucrée, supposée leur apporter un « coup de fouet ». Elles augmentent donc le risque de souffrir de diabète de type 2. Il est donc important de dépister la maladie et de la prendre en charge aussi tôt que possible.

Apnée du sommeil : une maladie sous-diagnostiquée

Le symptôme le plus visible de l’apnée du sommeil est le ronflement. Mais (fort heureusement) tous les ronfleurs ne souffrent pas du syndrome d’apnée du sommeil ! C’est souvent au cours d’une consultation avec le médecin pour des problèmes de fatigue, de maux de tête ou suite à un accident de voiture provoqué par de la somnolence en pleine journée que le diagnostic d’apnée du sommeil est évoqué. Le médecin a alors à sa disposition un test (baptisé test d‘Epworth) qui va déterminer le degré de somnolence diurne. En fonction des résultats du test, le médecin peut proposer à son patient une polysomnographie (un examen qui enregistre au cours de la nuit le rythme cardiaque, le rythme respiratoire ainsi que le nombre et la durée des apnées du sommeil) ou une polygraphie ventilatoire nocturne (une technique consiste à enregistrer les mouvements respiratoires, le débit d’air entrant et sortant par les voies nasales et le taux d’oxygène dans le sang).

Source: http://www.topsante.com/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Sagittaire
Soleil en Sagittaire
24 degrés
Balance
Lune en Balance
28 degrés
Dernier Croissant
Dernier Croissant
24 jours

F A C E B O O K