23 07 2013

Accouchement : c’est quoi un hôpital Ami des bébés ?


 

Ils sont encore une poignée en France, mais près de vingt établissements affichent le label Ami des bébés. Qu’ont-ils de plus que les autres ?

bebe  

Initié par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Unicef au début des années 90, le label « Ami des bébés » est attribué à des maternités ou à des pôles mère-enfant. On recense près de vingt hôpitaux Amis des bébés en France. Ils ont en commun d’encourager l’allaitement. Les mamans sont particulièrement informées des bienfaits du lait maternel pour leur enfant.
Elles sont accompagnées par un personnel spécialement formé pour éviter de se décourager si les premières tétées ne sont pas évidentes. On leur explique comment bien positionner leur bébé au sein, pourquoi le nourrir à la demande, etc. À la sortie, on leur laisse les coordonnées d’associations de soutien à l’allaitement ou de conseillères en lactation à contacter si besoin.

Reste que vous pouvez très bien séjourner dans un hôpital Ami des bébés et ne pas allaiter votre enfant. Libre à vous. On vous prodiguera, dans ce cas, des conseils utiles pour apprendre à nourrir votre bébé au biberon en respectant ses rythmes et ses besoins. Dans un hôpital Ami des bébés, on cherche de toutes les manières à installer une proximité entre vous et votre enfant.

Favoriser le « peau à peau » avec le nouveau-né

A l’hôpital Ami des bébés, on pratique le « peau à peau » au moins pendant une heure après la naissance, si le bébé n’a pas besoin de soins immédiatement. « Il se crée des liens absolument fabuleux à ce moment-là, observe le Dr Marc Pilliot. Ce n’est pas seulement un bébé qui vient au monde, c’est une famille qui est en train de naître. » Ce « peau à peau » sécurisant pour le bébé développe les liens psychoaffectifs entre l’enfant et ses parents, permet la bonne oxygénation du nouveau-né, régularise sa glycémie, maintient sa température corporelle…
De retour dans votre chambre, vous pouvez remettre votre bébé en « peau à peau » quand bon vous semble. On vous laisse évoluer à votre rythme et on s’adapte à vos besoins. « Tout est centré sur le confort du bébé et de ses parents », confirme le Dr Pilliot. Votre enfant n’est pas prêt pour le bain ce matin ? Alors on le repousse au lendemain…

Le personnel n’est pas là pour se substituer aux parents. « On leur apporte juste un soutien pour leur permettre d’acquérir peu à peu leur autonomie », insiste Christine Chalandard, puéricultrice à la maternité du CH de Lons-le-Saunier, première à avoir été labellisée en France, en 2000. Des parents qui, dès lors, prennent davantage confiance en eux et ne se retrouvent pas paniqués une fois revenus à la maison !

Source: http://www.topsante.com/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Sagittaire
Soleil en Sagittaire
23 degrés
Scorpion
Lune en Scorpion
22 degrés
Dernier Croissant
Dernier Croissant
26 jours

F A C E B O O K