21 09 2013

8 raisons qui expliquent votre insomnie


 

tired-woman-insomnie  

Une bonne nuit de sommeil est essentielle pour la santé. Découvrez si votre insomnie est à mettre sur le compte d’un des coupables suivants.

Les Canadiens sont épuisés

Les Canadiens sont épuisés – une personne sur trois éprouve des difficultés de sommeil et une sur dix souffre d’insomnie chronique. Les causes du problème sont multiples, indique Judith Davidson, spécialiste du sommeil et psychologue clinicienne à l’Université Queen’s de Kingston, en Ontario. «L’insomnie peut être causée par une perte, un stress relationnel, un niveau élevé de stress au travail, une maladie ou une souffrance; elle peut également être attribuable à des pensées et des inquiétudes qui défilent, notamment de la crainte au sujet des conséquences du manque de sommeil.» Notre dépendance à la technologie peut également nous empêcher de dormir: l’exposition à la lumière artificielle des télévisions, des ordinateurs et des téléphones avant le coucher augmente la vigilance et empêche la libération de la mélatonine, hormone favorisant le sommeil. Les émotions vives et les cycles menstruels entrent aussi en ligne de compte, ce qui peut expliquer pourquoi les femmes sont deux fois plus sujettes que les hommes à souffrir d’insomnie.

Découvrez si l’un des huit facteurs suivants est à l’origine de votre manque de sommeil.

Dépression
Sur le plan physique, tout comme pour l’appétit, les changements causés par la dépression peuvent varier d’un extrême à l’autre. Ainsi, il se peut que vous soyez soudainement épuisé et dormiez toute la journée ou vous ne puissiez fermer l’œil de la nuit. Le réveil nocturne, qui se répète nuit après nuit, est une cause très courante de manque de sommeil.

Activités intenses avant le coucher
Selon un sondage effectué par la National Sleep Foundation américaine, durant l’heure qui précède le coucher, nous sommes 60 % à effectuer des tâches ménagères, 37 % à prendre soin des enfants, 36 % à mener des activités avec d’autres membres de la famille, 36% à naviguer sur Internet et 21 % à remplir des obligations professionnelles. Quand on travaille jusqu’au moment de se coucher, on n’a pas la possibilité de se détendre et de préparer son organisme au sommeil. Avant d’aller au lit, prenez une heure pour relaxer et assurer la transition entre vos innombrables obligations et le repos. Lisez, prenez un bain — bref, faites ce qu’il faut pour vous détendre.

Dérèglement hormonal
L’insomnie peut être attribuable aux changements hormonaux qui surviennent durant les cycles de reproduction. «Au moment de leurs menstruations, les femmes sont sujettes à éprouver des problèmes de sommeil liés à la douleur et aux changements d’humeur», précise Judith Davidson.

La grossesse est également un autre facteur de perturbation. Au cours du premier trimestre, suite à l’augmentation de la progestérone, les femmes ressentent le besoin d’aller aux toilettes plusieurs fois durant la nuit et dans les trois derniers mois, la taille de leur ventre les gêne pour trouver le sommeil.

À la périménopause, période précédant immédiatement la ménopause, soit l’arrêt des menstruations, on observe une chute des niveaux de progestérone et d’estrogène pouvant causer des symptômes comme les bouffées de chaleur nocturnes et l’insomnie.

Tabagisme
Il y a de multiples raisons d’arrêter de fumer, notamment les problèmes de sommeil. La nicotine est un stimulant qui garde le fumeur éveillé plus longtemps et le sommeil peut être affecté par le sevrage nocturne de cette substance. En outre, il est nocif de commencer la journée par une cigarette.

Longues siestes
Méfiez-vous des siestes durant la journée. Si la sieste est excellente pour recharger les batteries ou rattraper du sommeil, dormir trop longtemps durant la journée peut dérégler le sommeil nocturne. Si vous avez besoin de reprendre des forces, faites une sieste n’excédant pas 30 minutes, en début d’après-midi.

Si vous vous endormez souvent sur le sofa devant la télévision, prenez garde! L’assoupissement est à proscrire. Allez dormir si l’heure du coucher est proche, sinon, levez-vous et faites une activité d’intensité modérée.

Perturbation de l’horloge biologique
On est souvent porté à veiller le vendredi et le samedi soir et à faire la grasse matinée le samedi et le dimanche matin, dans le but de se récompenser d’avoir travaillé dur toute la semaine. Cette habitude suffit à perturber l’horloge biologique. Vous aurez beau aller au lit tôt le dimanche soir, vous aurez du mal à vous endormir, ce qui rendra le retour au travail plus difficile le lendemain matin.

Dépendance à la technologie
À écouter les fabricants, les gadgets modernes sont censés nous faciliter l’existence, mais, dans les faits, ils peuvent faire de nous des esclaves. Pour les parents qui travaillent, c’est une véritable bénédiction que d’avoir la possibilité de rester en contact avec leurs enfants. Par contre, il n’est absolument pas souhaitable que votre travail vous poursuive jusqu’à la maison. Le travail ne devrait pas empiéter sur votre vie privée. Réservez des moments dans la journée pour prendre vos courriels d’affaires et y répondre, et, à compter de 18 heures, filtrez les messages qui arrivent sur votre cellulaire. En aucun cas, vous ne devriez lire vos courriels avant d’aller au lit.

Surplus de caféine
Si vous êtes du genre à avaler quatre grands latte dans le but de passer à travers la journée, sachez que cette habitude pourrait vous empêcher de dormir la nuit. C’est particulièrement vrai si vous prenez un café ou un thé dans la soirée, ce qui pourrait interférer avec la qualité de votre sommeil paradoxal et entraîner un sentiment de fatigue accrue. Après le souper, pour éviter de perturber votre sommeil, tenez-vous-en à des boissons décaféinées et limitez votre ingestion de caféine à trois doses de 250 ml par jour.

Source: http://www.plaisirssante.ca

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

l e s    p l u s    p o p u l a i r e s

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Balance
Soleil en Balance
1 degré
Scorpion
Lune en Scorpion
9 degrés
Premier Croissant
Premier Croissant
2 jours

F A C E B O O K