7 07 2013

6 choses que vous ignorez de l’épilation brésilienne


 

epilation-bresilienne  

La peau de la région génitale est plus sujette aux infections.

«Comme la peau de la région génitale est plus fragile que celle des autres parties du corps, elle est plus sujette à l’œdème et aux infections, explique Suzanne Gagnon, dermatologue de Montréal. Or, l’épilation provoque une irritation, ce qui peut entraîner des démangeaisons et, par suite, de l’inflammation.» D’ailleurs, à nu ou pas, cette partie du corps est plus humide et, par conséquent, plus sujette aux infections bactériennes et fongiques, vulnérabilité qu’on risque d’aggraver en se grattant, la peau étant alors moins apte à jouer son rôle de protection.

L’épilation pubienne peut être très grave pour les personnes au système immunitaire affaibli.

Bien que l’épilation pubienne n’augmente pas, en soi, les risques de problèmes génitaux, le procédé «n’est pas sans danger», souligne Suzanne Gagnon, dermatologue de Montréal. Pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli, ce peut être carrément dangereux. «Ces femmes sont moins équipées que d’autres pour combattre une infection touchant une partie du corps qui y est sujette au départ», explique Mary Lou Baxter dermatologue au Queen Elizabeth II Health Sciences Centre de Halifax.

L’épilation brésilienne peut entraîner une ITS.

«Quand les mesures sanitaires sont inadéquates, on risque même de contracter une ITS (infection transmise sexuellement), quoique ce soit plutôt rare», explique Lisette Meuse-Manuel, propriétaire du salon Dermak Studio de Moncton (N.-B.). Elle confie avoir vu des cas où, en conséquence de mauvaises mesures sanitaires, l’infection cutanée s’était propagée aux jambes.

Si la repousse est trop courte, la cire risque de déchirer la peau.

La cire adhère à la peau et peut l’abîmer. «Il est préférable d’attendre que les poils aient un centimètre de long», spécifie Lisette Meuse-Manuel, propriétaire du salon Dermak Studio de Moncton (N.-B.).

L’épilation peut entraîner la pseudofolliculite.

La pseudofolliculite, ou poils incarnés, constitue une complication possible. Ce trouble, qui touche habituellement les hommes à la barbe bouclée, survient quand la pointe du poil s’incurve, pénètre la peau à son voisinage et provoque la formation de pustules.

L’épilation brésilienne consiste à ôter tous les poils pubiens, des lèvres jusqu’au postérieur.

Beaucoup plus complexe que l’épilation du maillot, cette épilation enlève à la cire les poils des lèvres jusqu’aux fesses. Toutefois, pour celles qui le souhaitent, l’esthéticienne peut laisser une étroite bande ou un petit triangle devant.

Source:http://www.plaisirssante.ca

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Calcul de l'indice de masse corporelle

  • Genre
  • Poids (kg)
  • Taille (cm)

A    L i r e    A u s s i



H o r o s c o p e

Scorpion
Soleil en Scorpion
3 degrés
Sagittaire
Lune en Sagittaire
23 degrés
Premier Croissant
Premier Croissant
4 jours

F A C E B O O K