29 08 2013

5 conseils pour bien dormir quand il fait chaud


 

Trouver le sommeil n’est pas toujours une mince affaire, surtout quand la température extérieure grimpe. Jacques Fleurentin, pharmacien, nous donne 5 conseils pour passer de bonnes nuits quand il fait chaud.

5conseils

Hydratez-vous suffisamment

Vous le savez : il faut boire 1,5 litre d’eau par jour. « Et en cas de chaleur, n’échappez pas à la règle ! », explique Jacques Fleurentin, pharmacien, Président de la Société d’ethnopharmacologie et Membre du Comité Scientifique du Fond Français pour le Bien-être et l’Environnement.

« Pour maintenir sa température à 37 degrés, le corps évacue l’eau par la peau : c’est la transpiration. Les reins filtrent moins à cause de la transpiration, aussi pour continuer à faire travailler vos reins, il faut davantage boire ».
« Attention ! Pas de boissons toniques à partir de 16h bien que certaines personnes ne soient pas dérangées… » A vous de voir l’effet tonique qu’un café et un thé peuvent produire sur l’endormissement. Mais quoiqu’il en soit, privilégiez l’eau !

Changez d’air

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour trouver de l’air frais : la clim’, le ventilateur ou tout simplement le courant d’air. Mais, quoiqu’il arrive, pensez-bien à fermer vos volets la journée afin de ne pas trop faire entrer la chaleur dans votre chambre lorsque le soleil tape.

« Il faut se méfier de la clim' » précise Jacques Fleurentin. L’alternative du chaud et du froid est mauvaise. « A la rigueur, utilisez une climatisation réglée à 5 ou 6 degrés maximum en dessous de la température extérieure »
« Quant au ventilateur, il reste une bonne option. Cependant, s’il est trop puissant, il peut provoquer des maux de gorge »

Le courant d’air est une très bonne solution. Vous pouvez en créer un « léger » et laisser vos fenêtres entrebâillées toute la nuit ainsi.

Mangez léger le soir

Lorsqu’il fait chaud, ne mangez pas beaucoup le soir !

« L’idéal est de faire un dîner léger bien qu’on ait souvent tendance à faire le contraire » explique Jacques Fleurentin. Un repas composé de trop de graisses et de sucre provoque une digestion difficile. Et une digestion difficile perturbe le sommeil. Il faut donc manger peu mais équilibré, histoire de ne pas vous endormir le ventre criant famine… ce qui vous empêcherait de trouver le sommeil également.

Détendez-vous avant d’aller au lit

« Ne faites pas d’activité débordante avant de vous coucher » conseille Jacques Fleurentin. Il faut une bonne demi-heure de calme avant d’aller au lit. N’hésitez pas à prendre une douche fraîche qui vous relaxera et vous fera le plus grand bien. Votre douche doit être au maximum à 37 degrés, car l’organisme baisse sa température interne quand il se prépare à dormir.

Vous pouvez également penser à utiliser une bouillotte glacée. Eh, oui! Il en existe des rafraîchissantes.

Pensez à la phytothérapie

En plus de tous ces conseils pratiques, découvrez les vertus des plantes ! Ces dernières peuvent vous aider à trouver le sommeil, notamment si la chaleur vous empêche de rejoindre Morphée.

La passiflore vient d’Amérique du Sud : on lui reconnaît des propriétés sédatives et anxiolytiques : elle est inductrice du sommeil, sédative et a des vertus antispasmodiques. En plus d’aider à l’endormissement, la passiflore promet un sommeil réparateur.

Le pavot de Californie utilisé par les indiens d’Amérique du Nord est également inducteur de sommeil. Il comporte un effet anxiolytique faible, un effet sédatif moyen et des effets antidouleur démontrés. Il est donc bien de l’utiliser quand l’insomnie est liée au stress.

Pensez à la Valériane qui a des propriétés sédatives. Elle est un inducteur du sommeil. De plus, elle tranquillise et a des effets antispasmodiques. C’est aussi un anticonvulsivant.

L’Aubépine est inductrice de sommeil mais a aussi des vertus tonicardiaques. Elle régularise le rythme du cœur pour les personnes atteintes de petites palpitations. Elle n’est pas conseillée pour les malades du cœur qui relève du médecin. L’aubépine a donc une double fonction : elle agit sur le système nerveux et calme, et elle régularise le cœur.

Toutes ces plantes ont un intérêt dans l’insomnie, chacune ayant des spécificités : certaines sont antidouleurs (le Pavot de Californie), d’autres antispasmodiques (la Passiflore, la Valériane), d’autres régulent le rythme cardiaque (l’Aubépine…)

Source: http://www.topsante.com/

 
 
 
 
 
 
 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,